Le saint frère André en cadeau

Plusieurs dizaines de personnes ont fait la file,... (PHOTO: FRANÇOIS GERVAIS)

Agrandir

Plusieurs dizaines de personnes ont fait la file, hier, à la basilique Notre-Dame-du-Cap, pour toucher au reliquaire du saint frère Andr, de passage dans le diocèse de Trois-Rivières jusqu'à demain.

PHOTO: FRANÇOIS GERVAIS

Partager

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Pour une deuxième année de suite, des centaines de personnes de la région peuvent vénérer le saint frère André. Le reliquaire du religieux le plus populaire du Québec a entamé une tournée de la Mauricie, hier à la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue de Louiseville, avant de terminer la journée à la basilique Notre-Dame-du-Cap, où l'évêque du diocèse de Trois-Rivières, Luc Bouchard, a présidé une messe d'accueil en son honneur.

Canonisé par l'Église catholique en octobre 2010, le frère André, né Alfred Bessette et à qui on doit la construction de l'Oratoire Saint-Joseph de Montréal et plusieurs guérisons dites miraculeuses, demeure très populaire chez les croyants, qui se sont présentés par dizaines hier pour lui rendre hommage. «Il incarne l'hospitalité, qui est une grande qualité biblique», soulignait Mgr Bouchard. «C'est un grand cadeau, une grande grâce que de l'avoir ici, avec nous, à l'intérieur de l'année de la foi. Le frère André est un témoin d'amour et d'espérance.»

Mgr Bouchard, entré en fonction au diocèse de Trois-Rivières en mars dernier, faisait remarquer que la proximité du saint frère André rendait sa relation avec les croyants québécois et canadiens particulière. «Il ne s'agit pas d'un saint des siècles passés, il est contemporain! Après la messe d'aujourd'hui, j'ai d'ailleurs discuté avec des gens qui affirment l'avoir rencontré.» Il a entre autres séjourné à plusieurs reprises dans la région, de son vivant. Mgr Bouchard relate que le frère André était couramment reçu chez une famille de Louiseville. Cette dernière a, après sa mort, nommé la chambre qu'il occupait lors de ses visites en son nom.

«Il avait développé un lien d'amitié avec le diocèse. Or, quand nous avons préparé nos événements de l'année de la foi, nous avons fait une demande aux gens de l'Oratoire Saint-Joseph, par l'entremise de notre recteur Yoland Ouellet, à savoir si nous pouvions amener le reliquaire chez nous.»

Le pèlerinage a attiré plusieurs dizaines de personnes hier. Parmi elles, Nicole Richard tenait à remercier le frère André pour avoir entendu ses prières. «Je souffrais du cancer l'été dernier et j'ai beaucoup prié, autant lui que le père Frédéric. J'ai reçu des bonnes nouvelles il y a un mois et je dois ma guérison, même si elle n'est pas encore complète, à ces deux saints. Les gens qui viennent le voir (le frère André) en ont besoin. Je ressensune énergie à chaque fois, c'est un moment particulier.»

«C'est spécial de voir le reliquaire, soutenait de son côté Michel Lacoursière. Il a fait beaucoup de miracles, des guérisons inexpliquées et était également un ami du père Frédéric, qu'on connaît bien ici à Trois-Rivières.» Gilles Côté parlait quant à lui de la rencontre entre Marie et Joseph, grâce au sanctuaire Notre-Dame-du-Cap et à l'Oratoire Saint-Joseph. «Pour moi, c'est Saint-Joseph qui vient visiter Marie en nous envoyant le frère André.»

«C'est quelqu'un de très important pour nous, disait Denise Cormier. Son histoire, celle d'un homme simple qui a fait de grandes choses et qui est désormais connu de tous les catholiques, est touchante. Il y a quelque chose qui se dégage de cela.»

De Trois-Rivières à Shawinigan

Une période de vénération est encore prévue aujourd'hui, de 9 h à 21 h, toujours à la basilique Notre-Dame-du-Cap. Demain, les restes du saint frère André seront de passage à la cathédrale de Trois-Rivières dès 10 h, et ce jusqu'à 13 h. Le reliquaire terminera son pèlerinage dans la région cette même journée, avec un arrêt à la paroisse Saint-Marc de Shawinigan entre 14 h et 16 h. Il reviendra à l'Oratoire Saint-Joseph à temps pour la fête patronale du saint, qui a lieu le 6 janvier, jour de son décès en 1937.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer