Ce qui n'arrivera pas en 2013

Un prix Hommage à nos hernies discales pour... (Photo : Émilie O'connor)

Agrandir

Un prix Hommage à nos hernies discales pour les concepteurs de l'escalier du parc portuaire trifluvien?

Photo : Émilie O'connor

Partager

François Houde
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Je suis prodigieusement mauvais dans les prédictions. C'est un don. Bien des bookmakers vous le diront non sans un sourire coquin. Qui sait si j'aurais plus de succès en prédisant ce qui n'arrivera pas en 2013? Si vous regardez bien et vous concentrez au maximum, peut-être arriverez-vous à déceler un subtil message subliminal derrière ce texte. Bonne chance.

Benhabib. Non, 2013 ne sera pas l'année au cours de laquelle le maire Jean Tremblay apprendra à prononcer le nom de Djemila Benhabib, là, là. Le mot tata, ça, il sait sûrement.

Omertà. Non, ce n'est pas cette année qu'on va régler la corruption et la collusion. Même s'il y en a partout dans la province. Heureusement, parce que le Best of de la commission Charbonneau, bientôt en DVD, reste la meilleure série policière à la télévision francophone. Il y a des longueurs, des répétitions dans les dialogues, de mauvais comédiens, c'est vrai, et je conviens que les scénaristes ont poussé un peu fort côté imagination, mais ça reste un divertissement inégalable. Le problème, c'est qu'il est dispendieux à produire, surtout qu'il est réalisé avec des fonds publics.

Noël. Non, nous n'aurons pas le plus haut sapin de Noël au monde au parc portuaire en 2013. Je sais pourtant qu'il y a des gens à l'hôtel de ville qui travaillent très fort sur le dossier. L'objectif ultime, ce serait d'attirer la clientèle des brise-glaces de croisière pendant le temps des Fêtes pour venir le voir. On a prévu un tas d'activités d'animation pour accueillir les visiteurs: défilé de mottes de neige, concours de sculptures de slush, dégustation de guimauves sur la neige, courses de chocolats chauds, etc. Alors, producteurs de sapins de Noël, on donne un p'tit extra d'engrais dans nos plantations, SVP.

Nanisme. Non, ce n'est pas en 2013 que Gary Bettman va grandir dans l'estime des amateurs de hockey.

Environnement. Non, ce n'est pas en 2013 qu'on verra le niveau des eaux monter assez pour faire de la rue des Forges un canal avec ses gondoles. Ou que la Classique de canots va passer sur la Promenade Saint-Maurice, mais sans portage. Reste que tout ça s'en vient plus vite qu'on ne pense. Robert Trudel a-t-il commencé à élaborer les plans pour faire une Cité de l'énergie flottante? Probablement.

Armonie. Un H? Au début? Vous êtes sûrs? Ben non, je vous niaise. C'est juste que le h ne fonctionnait pas dans mon concept. Parce que concept il y a.

L'harmonie, donc. Non, il n'y en aura pas dans le monde politique municipal trifluvien en 2013. Comment je sais ça? Parce que je vois dans l'avenir comme le télescope Hubble voit dans le passé et que selon l'horoscope sri-lankais, 2013 est une année électorale au municipal. Ça promet.

Néant. Non, il n'y aura pas de fin du monde en 2013 non plus. On a eu beau chercher dans les calendriers des Papous, des Raéliens ou des scouts, pas de grand boum interstellaire au programme pour nous propulser en cinquième vitesse vers le jugement dernier. Notez: il n'y a rien qui presse. De toute façon, on n'a pas besoin d'un calendrier pour provoquer la fin du monde: c'est quelque chose que l'humanité est parfaitement capable de faire elle-même et franchement, elle fait de très louables efforts en ce sens. On dit un gros merci à M. Harper.

Nucléaire. Non, ce n'est pas en 2013 qu'on va devenir phosphorescents à force d'irradiations en provenance de Gentilly-2. À moins que Lance «je-ne-me-suis-jamais-dopé-mais-personne-ne-me-croit» Armstrong décide d'aller s'entraîner dans les piscines où on stocke le combustible. Pourquoi pas si ça améliore les performances. Il pourrait être le premier à réaliser des épreuves d'Uranium Man et ça donnerait des tests d'urine assez folichons?

Établissement hôtelier K. Non, on ne verra pas la réalisation de l'hôtel K en 2013. Mes sources ésotériques sont formelles là-dessus. Le gouvernement a déjà assez de difficultés à régler simplement des dossiers simples, imaginez celui-là qui implique des subventions de 253 ministères différents. Rien qu'avec le ministère des abeilles ça risque d'être compliqué. Et comme le maire Lévesque ne veut rien savoir du projet parce qu'on ne lui a pas demandé de décorer lui-même les chambres, je suis sceptique. Dommage.

Escalier. Non, on ne verra pas les concepteurs de l'escalier du parc portuaire trifluvien remporter un prix de design sécuritaire en 2013. En tout cas, pas si je siège sur le jury. Par contre, je ne serais pas surpris que l'ordre des chiropraticiens du Québec pense à eux pour leur prix Hommage à nos hernies discales. Je ne souhaite de mal à presque personne mais je flaire les accidents de sacro-illiaque chez ceux qui s'aventurent dans la descente les soirs d'hiver. Prudence, prudence, en tout temps.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer