Laurentide: les employés acceptent l'entente de principe

Claude Gagnon, représentant au SCEP.... (photo: sylvain mayer)

Agrandir

Claude Gagnon, représentant au SCEP.

photo: sylvain mayer

Partager

Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Au terme du vote secret qui s'est déroulé jeudi et hier, les travailleurs de l'usine Laurentide de Shawinigan ont entériné, en grande majorité, l'entente de principe qui avait été conclue en début de semaine entre les représentants syndicaux et la direction de Produits forestiers Résolu. L'espoir de relance a refait surface hier lors de l'annonce du résultat.

Les travailleurs de l'usine se sont présentés dans une proportion de 74 % pour s'exprimer sur cette entente. «On est content du résultat et on n'a pas vraiment senti d'amertume contrairement à l'assemblée précédente. C'est sûr qu'on est encore un peu amers de la fermeture de la machine par l'employeur, mais l'important, c'est l'avenir. On pense qu'on s'est donné tous les moyens nécessaires pour avancer là-dedans», soutient Claude Gagnon, représentant au SCEP.

Le président du syndicat, Terry Black, avait d'ailleurs recommandé aux membres d'accepter l'entente pour préserver les emplois. Selon ce dernier, la proposition était plus raisonnable. «C'est une proposition qui est plus acceptable que la première, c'est sûr qu'en tant que représentant je pense que c'est une bonne nouvelle, mais en tant que personne et employé, je ne suis pas content d'avoir concédé encore. [...] On a fait des retraits au niveau des demandes de l'employeur. Notre plus gros gain, c'est qu'il y a moins de concessions qu'il y en avait au début décembre», a-t-il souligné.

«On a eu de bonnes discussions avec l'employeur et ils ont eu une ouverture compte tenu des préoccupations des travailleurs et des préoccupations syndicales, a affirmé M. Gagnon. En fin de compte, on revient avec une entente passablement modifiée où les points majeurs ont été ajustés pour convenir à la situation donc c'est évident qu'il y a des concessions d'incluses là-dedans, mais il y a aussi des ajustements qui font un équilibre avec la situation actuelle.»

M. Black soutient par ailleurs que l'employeur a usé d'intimidation en fermant la machine no 11 peu de temps après le refus de la dernière offre patronale. «Psychologiquement ils ont joué là-dessus, ç'a augmenté l'inquiétude d'une partie des employés, c'est certain», a lancé le président du syndicat.

À leur sortie de l'assemblée, les employés semblaient plutôt satisfaits des résultats du vote. Si certains mentionnaient timidement que l'entente était un peu mieux, d'autres avançaient déjà des dates de retour au travail.

La partie patronale n'a toutefois pas voulu corroborer la date du 7 janvier qui circulait. «Présentement, on n'est pas en mesure de confirmer une date. Il faut amasser différentes pièces du casse-tête pour s'assurer qu'on a une belle image. C'est ce qu'on fait présentement. Évidemment, la portion qui concerne les travailleurs est une portion importante, mais on doit de notre côté poursuivre le travail pour s'assurer que quand cette usine-là va redémarrer, qu'elle puisse le faire avec une structure de coût compétitive», a lancé Pierre Choquette, porte-parole de Produits forestiers Résolu (PFR). Le vote des employés a, par ailleurs, été bien accueilli par PFR. «On salue cette décision-là du côté des travailleurs. Par ailleurs, ce que l'on doit ajouter, c'est qu'on continue notre travail afin de s'assurer que tous les secteurs soient regardés en terme de coût», a ajouté M. Choquette.

Le syndicat, quant à lui, semblait plutôt optimiste quant à un retour au travail dans un futur rapproché, sans avancer de date. «L'employeur ne nous a pas garanti qu'il y aurait un redépart, considérant le dernier vote et la fermeture qui s'en est suivie. Par contre, il nous a indiqué que plus on passait au vote rapidement et qu'on avait une réponse positive, comme c'est le cas, plus on mettrait tout le processus en marche dans l'immédiat», a fait savoir M. Gagnon.?

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer