La région y a encore goûté

Plus d'une dizaine de véhicules ont été impliqués... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Plus d'une dizaine de véhicules ont été impliqués dans un carambolage sur l'autoroute 40 ouest à la hauteur de Saint-Barthélemy, peu avant midi.

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Audrey Tremblay
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Une autre tempête s'est abattue sur la région hier. Dame Nature s'est par ailleurs contentée d'envoyer d'une vingtaine de centimètres de neige sur la Mauricie, s'acharnant davantage sur la grande région de Montréal et le sud de la province qui ont reçu entre 45 et 50 centimètres.

Les hivers se suivent, mais ne se ressemblent pas. À pareille date l'an dernier, à peine quelque 30 cm deneige s'étaient abattus sur la région. Avant la vingtaine de centimètres qui sont tombés sur la région hier, le total des précipitations était déjà près du triple et nettement au-dessus de la moyenne de 59 cm du mois de décembre.

Les précipitations ont été accompagnées de forts vents, allant parfois jusqu'à 70 km/h. Ces derniers ont causé beaucoup de maux de tête aux usagers de la route en causant beaucoup de poudrerie et en rendant la visibilité nulle par endroits. Bien que les premiers flocons aient commencé à tomber sur la région en début de matinée, la journée et la soirée ont été pénibles sur les routes.

Un carambolage impliquant une quinzaine de véhicules et quelques camions remorques est survenu sur l'autoroute 40 ouest à la hauteur de Saint-Barthélemy. La circulation a dû être détournée sur la route 138 pendant plusieurs heures. L'incident s'est produit un peu avant midi hier. «Il n'y a eu aucun blessé majeur dans l'accident», souligne l'agent Grégory Gomez, de la Sûreté du Québec (SQ). Le mauvais temps est sans aucun doute en cause, par ailleurs, l'origine exacte de la séquence de collision n'est pas connue. L'autoroute a été rouverte à la circulation en début de soirée.

De nombreuses sorties de route ont été répertoriées au courant de la journée d'hier. En début de soirée, la SQ dénombrait un total de 113 accidents avec des dommages matériels, 18 accidents avec blessés mineurs et 33 appels en lien avec la circulation.

Une dizaine d'accidents avec dommages matériels ont également été enregistrés du côté de la sécurité publique de Trois-Rivières. Ces derniers ont d'ailleurs rappelé que la tolérance pour le stationnement de nuit dans les rues de la ville de Trois-Rivières est levée puisqu'il y aura des opérations de déneigement sur l'ensemble du territoire.

Du côté d'Hydro-Québec, dont les employés avaient été fort occupés lors des dernières bordées deneige, quelques pannes ont été signalées, mais rien de majeur. Moins d'une centaine de clients ont été privés d'électricité pendant quelques heures. «La neige fait alourdir les branches qui parfois entre en contact avec le réseau et crée des pannes, les équipes ont rétabli le service au courant de l'après-midi [...] La neige était très volatile, elle ne collait pas aux fils, contrairement au 21 décembre. Ça explique qu'il n'y ait pas eu de panne majeure», a indiqué Véronique Trépanier, porte-parole d'Hydro-Québec.

Le mauvais temps a également forcé l'organisation Opération Nez rouge à interrompre les raccompagnements dans certains endroits de la région. Les équipes de Shawinigan ont été les seules a être actives hier soir.

Les voyageurs n'ont pas été épargnés, la tempête a cloué au sol plusieurs avions à l'aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, à Montréal, de même qu'à l'aéroport Jean-Lesage, à Québec.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer