Un hommage pour Tommy Grenier

Stéphane Barrette et Daniel Comeau, le président de... (PHOTO: SYLVAIN MAYER)

Agrandir

Stéphane Barrette et Daniel Comeau, le président de l'Association des pilotes d'Air Canada, étaient avec Tommy Grenier lorsqu'il a reçu son prix hier soir.

PHOTO: SYLVAIN MAYER

Partager

(Shawinigan) Tommy Grenier n'était qu'un élève de l'école de pilotage de Nadeau Air Service alors qu'un incendie s'est déclaré dans l'avion où il prenait place le 15 octobre dernier avec son instructeur de vol, Stéphane Barrette. Mais il a su prendre les bonnes décisions lorsque le bris du moteur droit a causé l'écrasement de l'avion en bordure de la route 116 à Princeville. L'Association des pilotes d'Air Canada a salué hier soir son sang-froid en lui remettant un prix accompagné d'une bourse de 2000 $.

«Ce n'est pas le 2000 $ qui fait le plus plaisir. C'est le fait qu'une soixantaine de personnes se soient déplacées», affirme d'entrée de jeu Tommy Grenier.

«Oui c'est le fun le 2000 $, mais dans l'état où je suis présentement, c'est surtout le fait que les pilotes aient pensé à moi.»

L'Association des pilotes d'Air Canada a remis à Tommy Grenier la bourse mais aussi une grande photo d'un avion de ligne que plusieurs pilotes ont signée.

«Ça m'a fait vraiment quelque chose. On ne m'avait rien dit. C'était une surprise», précise le jeune homme. «Mes beaux-parents et ma blonde m'ont invité à manger au restaurant. Quand je suis arrivé, tout le monde était là.»

Cette reconnaissance des pilotes de ligne fait chaud au coeur de l'apprenti pilote qui a su contrôler l'avion après que son instructeur, Stéphane Barrette, victime d'un incendie qui lui a brûlé une partie de son corps, ait perdu conscience.

Aussitôt, Tommy Grenier a pris les commandes de l'avion qui piquait. Il a finalement réussi à atténuer le choc de l'impact avec le sol. Son geste a possiblement permis de sauver sa vie et celle de son instructeur.

Déterminé à piloter de nouveau, Tommy Grenier lutte pour retrouver la santé. Il poursuit ses traitements de réhabilitation à Québec avec l'espoir de pouvoir marcher. Toutefois, bien que sa condition s'améliore, les médecins ne savent pas encore s'il pourra marcher à nouveau. Sa blessure peut prendre bien du temps à guérir.

«Mon rêve c'est encore de piloter. Mais pour piloter, j'ai besoin de mes jambes.»

Stéphane Barrette était aux côtés de Tommy Grenier hier soir lorsque les pilotes d'Air Canada lui ont remis son prix. Les deux hommes qui se remettent des conséquences de l'écrasement gardent un lien étroit.

«On garde un lien pour toujours. J'ai vécu quelque chose avec lui que je ne vivrais pas avec personne. Et lui non plus sûrement», précise Tommy Grenier.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer