Les gars du Vert et Or finissent en beauté

Les formations masculines des cadets et des juvéniles... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Les formations masculines des cadets et des juvéniles du Séminaire Saint-Joseph ont disputé un programme double hier contre le Collège Charles-Lemoyne. Les deux équipes du SSJ l'ont emporté.

Photo: François Gervais

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Aucun athlète ne souhaite quitter la compétition, avant une longue pause, sur une défaite. Encore moins durant le temps des Fêtes! Les joueurs du Vert et Or, autant cadets que juvéniles, auront de belles histoires à raconter durant leurs prochaines réunions de famille, eux qui se sont payé les équipes du Collège Charles-Lemoyne, hier au Garden du Séminaire Saint-Joseph.

Les matchs des juvéniles garçons sont toujours très courus, autant par les anciens que par les étudiants actuels de l'établissement. Encore une fois, au moins 300 personnes ont assisté à la victoire de 75-71 des protégés de David Kirouac sur les représentants de Longueuil.

Bien qu'il se disait heureux de cette deuxième victoire en autant de sorties à domicile - son équipe affiche désormais un dossier de 2-1 - Kirouac aurait aimé voir un peu plus de constance, particulièrement en défensive. «C'est peut-être la fatigue avant les vacances ou le fait que nous avons modifié notre stratégie dans cette facette du jeu, mais il y avait quelque chose qui clochait aujourd'hui. Nous aurions pu l'emporter par 15 ou 20 points. Au moins, on quitte sur une note positive!»

Son collègue chez les cadets, Mike Cormier, accueillait avec beaucoup plus de satisfaction les deux points récoltés contre Charles-Lemoyne. Si la première demie s'était soldée 37-33 à l'avantage des visiteurs, ces derniers ont vu les locaux prendre leur envol à leur retour du vestiaire.

Pointage final: 79-60 et, surtout, une première victoire en quatre parties. «Enfin!», semblaient dire les adolescents à leur sortie du gymnase, eux qui ne l'avaient pas eu facile depuis le début du calendrier avec des défaites de 112-28, 78-54 et 76-49. «Nous savions qu'il s'agissait d'un club à notre portée, commentait Cormier après le match. Au niveau cadet, les gars arrivent dans le AAA et sont confrontés à quelque chose d'inhabituel pour eux chez les benjamins: le calibre est complètement différent de ce qu'ils voient sur la scène régionale. C'est un dur réveil pour plusieurs alors je suis content que cette première étape soit franchie.»

Les leaders Alexis Laflamme, Anthony Comeau, Vincent Brochu et Yann Hodler-Laquerre, ce dernier étant considéré comme l'un des beaux projets du programme, ont ravi entraîneurs, camarades de classe et parents réunis dans les gradins. «On ne se fera pas de cachettes, nous avons affronté trois des quatre meilleurs clubs en partant. Mais si on bat des équipes comme Charles-Lemoyne, on a de bonnes chances de faire les séries.»

«Yann et William (Houde), nos deux grands, ont très bien joué. Quand ils reçoivent la balle en contrôle, ils peuvent inscrire pas mal plus de points et ça, je pense que leurs coéquipiers l'ont compris.»

Les équipes de basketball ont donc droit à un congé bien mérité avant de reprendre l'action dès la première semaine de janvier. Des tournois sont prévus avant le retour à la compétition dans les circuits scolaires de division 1.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer