Le 54e téléthon du Noël du pauvre s'ouvre ce soir

Le temps d'une soirée, l'animateur Frédéric Laflamme troque... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Le temps d'une soirée, l'animateur Frédéric Laflamme troque son micro de la Première chaîne de Radio-Canada pour celui de la télé alors qu'il sera à la barre du Téléthon du Noël du pauvre pour une seconde année.

Photo: Olivier Croteau

Partager

Éric Langevin
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Dès 17 h ce soir, le Noël du pauvre s'ouvrira sur les ondes de Radio-Canada Mauricie. Une tradition à laquelle les Mauriciens adhèrent par leur générosité depuis 54 ans. L'événement trouve d'autant plus sa pertinence que les demandes d'aide enregistrées auprès du Noël du pauvre sont en hausse. Une triste tendance qui s'observe depuis plusieurs années.

«On sait que, dans certains secteurs de Trois-Rivières, il y a encore plus de besoins. On constate qu'il y a des gens qui, auparavant, étaient sur le bord d'avoir besoin d'aide, n'ont pas d'autres choix cette année», relate l'animateur du Téléthon du Noël du pauvre, Frédéric Laflamme.

Ce dernier en est à sa deuxième année à la barre de l'événement télévisuel. Le stress de la nouveauté ayant été évacué l'an dernier, l'animateur a voulu ajouter une autre dimension à sa recherche. «Je suis allé rencontrer des gens. J'ai voulu comprendre ce qu'était la pauvreté. Ce ne sont pas des témoignages que l'on va voir en ondes, mais moi je sais maintenant ce que l'on veut dire par des personnes dans le besoin», souligne M. Laflamme avouant être sorti bouleversé de ces rencontres.

«On pense de façon un peu folklorique que l'aide du Noël du pauvre va permettre aux gens dans le besoin d'avoir une dinde sur la table à Noël. On est loin de ça. Quelqu'un m'a dit qu'un vrai cadeau pour lui à Noël, ce serait de pouvoir s'acheter un steak. On est loin du grand luxe. Ce sont les éléments de base qui manquent aux gens qui sollicitent l'aide du Noël du pauvre.»

Ce contact privilégié qu'il a sollicité au cours de l'année, Frédéric Laflamme espère qu'il pourra être fructueux sur scène. «Je viens d'une famille moyenne-aisée. Je n'ai jamais connu ce que c'est que d'avoir faim. Maintenant, j'ai des visages et des paroles en tête. J'espère que ça va se sentir le soir du téléthon par encore plus de sincérité dans ce que j'apporte au spectacle», ajoute-t-il.

La mise en place d'un tel événement sollicite énormément de bénévoles. Ils sont plus de 2000 au cours de l'année à organiser des activités permettant d'amasser de l'argent. «Je savais qu'il y avait beaucoup de monde impliqué, mais cette année je suis allé les voir dans leur secteur. Là je comprends quand on me dit que c'est une grosse organisation. On n'a pas idée des efforts qui sont investis par ces bénévoles.»

Malgré les besoins grandissants, l'animateur ne sent toutefois par de pression supplémentaire quant à un objectif final. Du bout des lèvres, il dit quand même espérer dépasser l'an dernier (502 000 $), mais il ajoute tout de go: «C'est comme un cadeau de Noël. On prend ce que les gens sont capables de nous donner. On ne veut pas se mettre de la pression sur un chiffre.»

La réalisation d'un tel téléthon constitue aussi un défi technique pour assurer la bonne marche des sept heures de spectacle. «Dans le même spectacle, on entre une section de l'OSTR, des chorales, un orchestre maison. Il faut jongler avec les disponibilités des artistes et les contraintes de temps de ceux qui viennent faire des numéros. C'est une logistique incroyable. Pour moi, rendu au téléthon, c'est un peu sans filet, mais il y a tellement de personnes qui ont travaillé à la planification que je m'abandonne et je suis ce qui se passe», ajoute l'animateur.

Ce dernier aura la chance de partager l'animation avec Christian Thétreault, François Massicotte et Guillaume Lemay-Thivierge. Plusieurs artistes seront aussi de la partie, notamment, les Trois accords, Maxime Landry, Paul Daraîche, Elvis Lajoie et Fabiola Toupin.

Il est toujours possible de se rendre à la salle Thompson tout au long de la soirée pour assister au Noël du pauvre. L'admission est gratuite.

Partager

publicité

publicité

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer