Gentilly-2: la Fédération des chambres de commerce veut se faire entendre

Une commission parlementaire sur Gentilly-2 se tiendra les... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Une commission parlementaire sur Gentilly-2 se tiendra les 29 et 30 janvier, soit après la fermeture de la centrale nucléaire.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La Fédération des chambres de commerce du Québec demandera d'être entendue lors de la commission parlementaire sur Gentilly-2.

Et sa présidente Françoise Bertrand aurait savouré davantage l'annonce de ces consultations particulières si le maintien et le développement de la centrale nucléaire avait été possible.

«Il y a une réticence, une barrière à accepter une transition qui aurait pu se faire doucement d'ici 2016», a-t-elle commenté, ce matin, à Bécancour, en pleine tournée provinciale sur le développement des ressources naturelles.

Par ailleurs, Mme Bertrand rapporte des inquiétudes sur le Fonds de diversification économique de 200 millions de dollars. On craint qu'il ne s'agisse que d'une «compensation qui ne soit pas structurante». «Les critères doivent amener de la pérennité», a-t-elle confié en point de presse.

Tous les détails dans Le Nouvelliste de vendredi.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer