Un poste de police tout neuf pour la MRC de Mékinac

Le nouveau poste de la MRC de Mékinac... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Le nouveau poste de la MRC de Mékinac a été inauguré en présence du ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, le directeur général de la Sûreté du Québec, Mario Laprise, le directeur du poste de Mékinac, Éric Bellemare, le maire de Saint-Tite, André Léveillé, et la députée de Laviolette, Julie Boulet.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

(Saint-Tite) C'est le sourire aux lèvres que les 21 employés de la Sûreté du Québec, au poste de la MRC de Mékinac, ont emménagé dans leur nouveau quartier général, qui a été inauguré en grande pompe hier à Saint-Tite en présence du nouveau ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron.

Construit au coût de 4,2 millions $, le nouveau poste permettra aux policiers de travailler dans un environnement beaucoup mieux adapté aux exigences du métier. Les locaux précédents qui avaient été aménagés dans un ancien garage ne répondaient donc plus à la réalité actuelle du milieu policier.

«La construction d'un nouveau poste était nécessaire, compte tenu de la désuétude de l'ancien bâtiment. Considérant la nature des fonctions des policiers, il est essentiel de leur permettre de compter sur des infrastructures qui répondent aux besoins opérationnels», a fièrement souligné le ministre Bergeron, tout en ajoutant l'importance de ce nouveau poste, particulièrement pendant la tenue d'événements touristique, dont le Festival western de Saint-Tite et les activités nautiques à Grandes-Piles.

Pour le directeur du poste de Mékinac, Éric Bellemare, cet investissement est loin d'être un luxe. En plus de 19 policiers, deux employés civils y travaillent. «L'ancien bâtiment avait été bâti pour les fonctions d'un garage. L'isolation et l'insonorisation étaient déficientes. L'espace était au stricte minimum et n'était pas fonctionnel pour le service de police», a indiqué le lieutenant, bien heureux dans ses nouveaux locaux.

Nouvellement arrivé à la tête de la SQ, Mario Laprise croit que ce nouveau poste, qui est situé sur la route 153 tout juste face au Metro, permettra à la population d'entretenir une relation encore plus étroite avec le corps policier. «Cette nouvelle construction se veut accueillante, fonctionnelle et sécuritaire. Nul doute qu'elle favorisera un plus grand rapprochement avec notre clientèle», a mentionné M. Laprise, qui n'a pas tardé à recevoir une invitation du maire André Léveillé pour la prochaine édition du festival western.

D'ailleurs, en érigeant le bâtiment, les autorités ont bien pris soin de conserver un petit cachet western, bien unique à cette région qui vibre à chaque automne au rythme des cowboys. «Avec la finition en bois, ça donne un cachet western qui nous représente bien», s'est réjoui le maire Léveillé. De plus, le nouveau ministre Bergeron a également eu droit à un accueil typiquement western alors qu'on lui a remis le chapeau que les policiers arborent pendant la tenue du Festival western de Saint-Tite.

À même le poste, d'une superficie de 900 mètres carrés, on retrouve une zone de travail administratif, une section de travail opérationnel avec un quartier cellulaire, une sécurigare et un espace d'entreposage pour les divers équipements de la SQ. Construit en bois, le bâtiment a été conçu dans le but d'obtenir la certification LEED, donc des mesures ont été mises en place pour la gestion efficace de l'eau, la récupération et l'utilisation de matériaux recyclés ainsi que la gestion de l'efficacité énergétique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer