Tapage industriel et vue sur un amas de ferraille

Janine Milette demande à la Ville de Shawinigan... (Photo: Émilie O'Connor)

Agrandir

Janine Milette demande à la Ville de Shawinigan d'intervenir auprès d'une entreprise de recyclage de métaux qui opère juste à côté de son terrain, même si elle est située en plein secteur résidentiel.

Photo: Émilie O'Connor

Partager

Sur le même thème

(Shawinigan) Bombardée de décibels depuis six ans par son voisin immédiat, une citoyenne de Shawinigan implore la Ville d'intervenir pour faire cesser le tapage industriel dont elle est victime en plein quartier résidentiel.

Depuis qu'elle a acheté sa résidence sur la rue des Peupliers il y a une quinzaine d'années, dans le secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, Janine Milette a vu une entreprise de recyclage prendre beaucoup d'expansion en faisant l'acquisition des terrains voisins. Si bien qu'en 2005, selon ses prétentions, c'est sur le terrain immédiatement voisin au sien que les activités sont débarquées.

Pourtant, sa maison se trouve en plein quartier résidentiel et elle se demande comment son voisin peut opérer une «cour à scrap» à quelques pas de chez elle à peine. «Ils achètent des terrains et ils font ce qu'ils veulent avec», déplore la dame qui a maintenant une vue sur des amas de ferrailles lorsqu'elle jette un coup d'oeil par sa fenêtre.

Après avoir acheminé plusieurs plaintes à la Ville sans que la situation ne change pour autant, Mme Milette a finalement décidé d'envoyer une mise en demeure à l'administration du maire Michel Angers cet été. Dans le document, elle somme la Ville de régler le dossier au plus vite pour qu'elle et ses voisins puissent retrouver leur paisible coin de pays.

«C'est supposé être un secteur résidentiel. Ça fait des années que ça dure. C'est l'enfer. Ça dérange continuellement la qualité de vie, six jours sur sept. La maison tremble quand ils passent avec leurs camions. La machinerie lourde est directement à côté de mon terrain»», dénonce Mme Milette.

Dans la mise en demeure, l'avocat de la plaignante exige que la Ville fasse respecter la réglementation municipale en prenant des procédures d'injonction contre ladite entreprise de recyclage de métaux. Selon le document, l'entreprise de recyclage opérerait sur quatre lots zonés résidentiels.

À la Ville de Shawinigan, on est bien au fait des doléances de Mme Milette et on tente présentement d'en venir à une entente avec l'entrepreneur pour améliorer la qualité de vie du secteur. Alors qu'on souhaite y aller d'une modification de zonage pour accommoder l'entreprise, on compte aussi construire une nouvelle route d'accès pour éviter que les poids lourds ne traversent le quartier résidentiel.

«On veut enlever le principal irritant, celui où il y a un va-et-vient à travers les maisons. On va lui offrir un accès vers le parc industriel pour éviter que le camionnage se fasse devant les résidences», indique le directeur des communications à la Ville de Shawinigan, François Saint-Onge.

Ce dernier rappelle toutefois que l'entreprise a le droit d'opérer sur les terrains principaux et qu'il suffit maintenant de délimiter une zone tampon pour éviter que les activités - et les amas de ferrailles - ne s'étendent trop à l'extérieur du territoire permis. «On ne peut pas faire cesser au complet les activités, car l'entrepreneur a des droits. On tente de le circonscrire et régulariser ses activités», soutient M. Saint-Onge qui souhaite «réduire au maximum les nuisances».

Néanmoins, la solution de route alternative ne réglerait pas complètement la situation de Mme Milette comme on l'explique dans la mise en demeure acheminée. «Les griefs soulevés par Mme Milette portent beaucoup plus sur les bruits assourdissants qu'elle entend toute la journée causés par les machineries de cette compagnie plutôt que le transports des véhicules lourds».

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer