Véhicules électriques: les bornes de recharge commerciale arrivent en Mauricie

L'une des premières bornes de recharge en Mauricie...

Agrandir

L'une des premières bornes de recharge en Mauricie est installée au C3E de Shawinigan.

Marc Rochette
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Les voitures électriques vont bientôt pouvoir rouler en Mauricie avec l'arrivée des premières bornes de recharge commerciale. Celles-ci seront annoncées aujourd'hui lors d'une conférence de presse prévue à l'hôtel de ville de Shawinigan en présence, entre autres, du maire Michel Angers.

Leur implantation en région avait été clairement évoquée lors du Forum québécois sur l'énergie organisé en novembre 2011 à Shawinigan. L'un des participants, le cofondateur de l'entreprise AddÉnergie, Louis Tremblay, avait alors confirmé une entente avec la Ville. Cette compagnie québécoise, qui fabrique des bornes payantes pour recharger les véhicules électriques, est présentement la seule au pays à concevoir ce type de produit en aluminium, essentiel à un virage vers ce mode de transport.

«Shawinigan supporte depuis plusieurs mois cette énergie pour dynamiser la région. Le Centre d'excellence en efficacité énergétique (C3E), qui est très présent à Shawinigan, a investi dans notre société», avait-il commenté.

L'une des bornes est d'ailleurs installée au C3E et c'est le directeur au développement des affaires, Donald Angers, qui s'en sert, étant le nouveau propriétaire d'une voiture électrique.

En faisant cette première acquisition du genre auprès d'un concessionnaire de la Mauricie, l'ambassadeur régional pour Défi Climat 2012 voulait prêcher par l'exemple, si l'on se fie à la convocation de presse dans laquelle on apprend aussi qu'il est l'instigateur du projet de bornes de recharge dans la région.

Petit à petit, ces bornes prennent leur place dans le paysage québécois, surtout à Montréal et à Québec. Cependant, si le phénomène ne s'étend pas à la vitesse grand V sur toute la province, c'est en raison de la lenteur de la production chez les fournisseurs automobiles.

Pour l'instant, le produit offert par AddÉnergie, une entreprise de Québec, s'adresse à une clientèle commerciale plutôt que résidentielle.

L'installation de bornes électriques est un premier volet du plan québécois en matière de véhicules alternatifs. Le gouvernement du Québec compte investir 95 millions $ d'ici 10 ans pour favoriser l'achat de véhicules branchés. Et l'objectif est ambitieux: 118 000 Québécois achèteront un véhicule électrique en 2020, prévoit Québec.

Outre les détails entourant cette première mauricienne, le Conseil régional de l'environnement procédera ce matin au lancement officiel de Défi Climat 2012 à titre de responsable de la campagne régionale.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer