Le monde du VTT sous le choc

La piste de Sainte-Sophie-de-Lévrard, où est survenu l'accident,... (Photo: Ève Guillemette)

Agrandir

La piste de Sainte-Sophie-de-Lévrard, où est survenu l'accident, était réglementaire et sanctionnée par la FQMHR.

Photo: Ève Guillemette

(Sainte-Sophie-de-Lévrard) Le monde du VTT est sous le choc et en deuil depuis dimanche matin. La championne 2009 de VTT au Québec, Catherine Plante, est décédée à la suite d'un accident survenu sur le circuit de VTT de Sainte-Sophie-de-Lévrard, dans le cadre de la série Courses VTT qui se déroulait toute la fin de semaine.

Catherine Plante... - image 1.0

Agrandir

Catherine Plante

La jeune Victoriavilloise de 16 ans s'est élancée au départ d'une course dimanche matin quand il y a eu accrochage entre son VTT et un autre engin. Le VTT de Catherine s'est alors retourné et la jeune fille a été éjectée, s'infligeant des blessures au cou qui lui auront été fatales.

Selon l'organisateur de la course, Luc Boucher, l'accident est survenu dans le premier virage de la piste, comme cela arrive souvent lors de départs. On peut compter de trois à quatre accrochages de ce type par semaine, sans pour autant que les coureurs se blessent gravement.

M. Boucher était aux premières loges au moment des faits, puisqu'il venait de donner le signal de départ. Tout de suite, les courses ont été suspendues et les secouristes présents sur place sont intervenus auprès de la jeune fille qui était encore consciente. Ce n'est que plus tard, une fois à l'hôpital, que son décès a été constaté.

«Le parcours répondait à toutes les exigences de la fédération (Fédération québécoise de motos hors route FQMHR) et Catherine avait tout l'équipement réglementaire. Elle portait même une protection au cou en plus de son casque et de tout son équipement. C'était une jeune fille expérimentée qui en avait vu d'autres. On a du mal à comprendre, sinon que ce n'est qu'un bête et tragique accident», convient l'organisateur, visiblement encore secoué des événements.

Car le monde de la moto hors route est une grande famille au Québec, qui se suit dans toutes les courses du circuit. «Catherine était une championne et tout le monde la connaissait sur le circuit. C'est un petit milieu et nous avons tous été ébranlés», ajoute Luc Boucher.

Le coroner André Trahan a été saisi du dossier et devra faire la lumière sur les circonstances entourant le décès de la championne. Au besoin, il émettra également certaines recommandations.

Circuit

Hier après-midi, le circuit de motocross et VTT de Sainte-Sophie-de-Lévrard était désert. Tout l'équipement servant à présenter les Courses VTT de la fin de semaine avait déjà été enlevé. Ouvert depuis seulement deux ans, l'endroit répondait parfaitement aux normes de la FQHMR, et accueillait le circuit Courses VTT pour une deuxième année consécutive.

Le maire de Sainte-Sophie-de-Lévrard, Jean-Guy Beaudet, se désolait lui aussi de l'événement, d'autant plus que les propriétaires du circuit n'avaient rien laissé au hasard depuis l'ouverture de la piste, il y a deux ans. «Ils ont tous les permis qu'il faut et sont sanctionnés par leur fédération. Ce sont des gens qui s'impliquent et qui sont très responsables. C'est dommage, et nous compatissons avec la famille de la jeune fille», a-t-il souligné.

Le fils du propriétaire du circuit, rencontré sur place, participait lui aussi aux courses cette fin de semaine et ne pouvait cacher que l'événement l'avait fortement ébranlé. Le jeune homme a cependant préféré ne pas accorder d'entre- vue.

La piste faisait partie de la liste de la vingtaine de pistes qui prendront part au circuit cette saison un peu partout au Québec avec la FQMHR et qui sont contrôlées de manière très stricte sur le plan de la sécurité. «Un accident mortel comme ça, on peut en voir un aux trois ans, même aux cinq ans sur nos circuits. C'est très rare et ça nous secoue toujours», a signalé le directeur général de la FQMHR, Benoît-Gilles Depont.

Famille de pilotes

Catherine Plante était issue d'une famille de coureurs et évoluait sur les circuits FQMHR et CMRC depuis l'âge de sept ans. Elle avait remporté le championnat québécois dans ces deux catégories l'an dernier. Son père et ses deux frères étaient aussi des pilotes de VTT, et l'un de ses frères était présent dimanche lors de l'accident.

La famille a préféré vivre son deuil loin des journalistes, hier.

Avec la collaboration de La Tribune

 

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer