La route des croix s'intéresse à la 155

Marie-Ève Bissonnette rend hommage à sa mère et... (Courtoisie Corus Média)

Agrandir

Marie-Ève Bissonnette rend hommage à sa mère et raconte son histoire dans l'épisode sur la route 155.

Courtoisie Corus Média

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(La Tuque) Il faudrait être aveugle pour ne pas voir les nombreuses croix qui ornent le paysage tout le long de la route 155 qui relie la Mauricie et le Lac-Saint-Jean.

Il sera possible d'en apprendre davantage sur les gens et les histoires qui entourent ces croix dans une série documentaire présentée à l'antenne de la chaîne Historia. La route des croix consacrera un épisode complet à la route 155, une des routes les plus meurtrières au Québec.

«Route panoramique, la 155 est empruntée pour la beauté de son paysage et ses courbes sinueuses, mais ses qualités en font aussi l'une des routes les plus meurtrières au Québec», peut-on lire dans le synopsis de l'épisode.

Les réalisateurs de l'émission reviennent sur quatre accidents qui ont coûté la vie à six personnes. Chaque histoire est racontée par des témoins et des proches des victimes.

«Chaque récit nous fait ressentir toute la violence de l'accident, mais aussi la brutale réalité à laquelle est confrontée la famille quand la route leur prend un être cher.»

On racontera l'histoire de Caroline Comtois, Renald Veillette et Michel Livernoche, trois victimes d'un accident de moto, celle de Réal Lafleur qui a été happé par un camion lourd alors qu'il voulait prêter main-forte à un autre automobiliste et celle de Linda Philibert, décédée en moto sous les yeux de son mari.

La fille de Linda Philibert, la Latuquoise Marie-Ève Bissonnette, a accepté de participer à l'émission pour rendre hommage à sa mère.

«Ça va faire bientôt 15 ans. Je l'ai fait pour ma mère, pour lui rendre hommage. Elle mérite bien ça. C'est vraiment intéressant aussi de savoir ce qu'il y a derrière les croix. Il y a une famille qui a été déchirée par un accident tragique. C'était qui cette personne-là, comment elle était appréciée...»

«C'est une façon de la saluer une dernière fois. Les gens qui vont voir l'émission vont se souvenir de Linda. Ils vont savoir que Linda était une mère de famille qui aimait ses filles, qui prenait soin de tout le monde, une femme qui était de bonne humeur.»

Marie-Ève Bissonnette s'est replongée dans de douloureux souvenirs. Elle avoue d'ailleurs que le tournage lui a fait revivre des émotions qui ne s'oublient pas. Les retrouvailles entre Denis Tremblay, le conjoint de sa mère au moment de l'accident, ont été particulièrement touchantes.

«Moi et son chum de l'époque, on ne s'était jamais revus. C'était des réconciliations en même temps. Je ne lui en ai jamais voulu. [...] On s'est revu à la croix. J'étais fébrile de retourner sur place», a-t-elle souligné.

«Je l'ai vu arriver. Tout le long qu'il s'en venait, j'ai senti sa douleur. Il a encore toutes les images dans sa tête parce qu'il a vu l'accident», a ajouté Mme Bissonnette.

L'épisode sur la 155 raconte également l'histoire de Katherine Beaulieu, la jeune femme qui a été frappée par un véhicule circulant en sens inverse. Ce dossier avait fait beaucoup parler, la conductrice fautive, dont le taux d'alcoolémie était élevé, a été condamnée à quatre ans de pénitencier.

La mère de Katherine, Lise Lebel, qui a mis sur pied une fondation visant à sensibiliser les gens aux conséquences de la conduite avec facultés affaiblies, prendra aussi la parole. 

La série de quatre épisodes de 60 minutes sera lancée le 16 février prochain sur les ondes d'Historia. Chaque épisode porte sur une route différente: l'épisode sur la route 117 sera diffusé le 16 février, celui sur la route 132 le 23 février, celui sur la route 155 le 2 mars et celui sur la route 138 le 9 mars.

«Des courbes ou des pentes problématiques, la mauvaise météo, le texto au volant, la fatigue figurent entre autres parmi les causes. Depuis les accidents fatidiques, certains segments de routes ont été corrigés, mais encore plusieurs revendications demeurent sans réponse», a expliqué Isabelle Paré, relationniste pour Corus Média.




À lire aussi

  • <strong></strong>Route 155: des travaux en 2018?<strong></strong>

    Haute-Mauricie

    Route 155: des travaux en 2018?

    Daniel Deschamps, qui a perdu sa fille et sa petite-fille dans un tragique accident sur la route 155 au début du mois de janvier, rencontrera des... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer