Majestueux Heartwood

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Justine L'Heureux</p>
Justine L'Heureux
Le Nouvelliste

La magie devait opérer pour que nous découvrions Heartwood. Notre objectif étant de rencontrer les acteurs locaux dans le domaine de l'agriculture durable et respectueuse, nous sommes désireux de découvrir cet institut qui se spécialise dans le domaine de la permaculture. La permaculture est une méthode d'organisation potagère et des systèmes agricoles qui imite les interactions de la nature. C'est un mode d'agir qui prend en considération l'écologie des écosystèmes et qui tend à garder l'environnement le plus sauvage possible tout en limitant l'intervention de l'homme.

Deux jours plus tard, nous nous retrouvons sur l'escarpée route de 30 kilomètres qui s'élève dans les montagnes à l'intérieur du county de Humbolt, une région au nord de la Californie. Une atmosphère calme et sereine nous gagne dès que nous arrivons dans l'enceinte de Heartwood. La géographie exceptionellle joue un rôle central dans le magnétisme des lieux. Immédiatement, on s'y sent bien. Le centre est érigé sur un flanc de montagne qui apparaît tel un promontoire, encerclé à 360 degrés par les montagnes environnantes. Le tout surplombant une vallée en contre-bas. Chevreuils, cochons et dindons sauvages se baladent librement. Harmonieux Heartwood.

Étant dimanche, l'activité des lieux est quelque peu réduite et le programme hebdomadaire habituel reprendra demain. À notre heureuse surprise, le directeur, Jim King, avec qui nous avions communiqué, nous accueille et nous offre une généreuse visite des lieux. Il nous apprend la vocation initiale du centre soit un institut de massage et de bien-être lors de sa création dans les années 1980. Plusieurs bâtiments sont construits grâce à des matériaux et techniques durables et écologiques. La cuisine propose un menu végétarien, élaboré avec des aliments exclusivement organiques. Depuis la dernière décennie, Heartwood s'est reconvertie dans trois volets: soit la permaculture, la cuisine et les arts. Le premier domaine étant notre principal intérêt, on se joint aux quatre apprentis et aux deux professeurs dès le lendemain.

Eden et Lauren, les deux professeurs en charge de la permaculture, nous accueillent à bras ouverts. Le potentiel infini de ce territoire permet à chaque apprenti de travailler sur un projet qui le passionne. Par exemple, John se concentre sur la culture de champignons et Dylan sur la restructuration du verger. De plus, tous travaillent en équipe sur les sections communautaires, tel l'impressionnant jardin, le poulailler, le compost, la création du sanctuaire botanique. Chaque membre est amené à partager ses intentions, ses sentiments, ses désirs. On ressent la passion commune de ces individus engagés et conscientisés: se donner entièrement pour créer une relation de symbiose avec la terre. Une entité inspirante à côtoyer.

L'énergie du groupe est transcendante lorsque tous sont connectés à une terre commune. Défrichage de parcelles, élagage d'arbres fruitiers, délimitation d'une future clôture jusqu'à la récolte des tomates vertes à la tombée de la nuit. Croyez-moi, on ne peut pas s'ennuyer avec l'énergétique groupe de permaculture d'Heartwood!

Eden nous offre des semences de trois variétés provenant du jardin, ce qui constitue le début de notre banque de semences. On repart avec citrouille, kale, poivrons. Et surtout, avec la passion, l'expérience, le savoir, les rêves de ces gens qui donnent un sens à ce lieu. La magie de Heartwood a opéré en nous. Accueil, sourires, discussions, échanges, partages, chaque personne unique rencontrée à Heartwood nous a spontanément ouvert coeur et âme. Nous en sommes profondément reconnaissants.

À toute la communauté Heartwood, merci pour ce généreux partage. Vous avez semer en nous votre passion!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer