Yan inspire les Cataractes

Dennis Yan a inspiré ses coéquipiers dans la... (photo: Andréanne Lemire)

Agrandir

Dennis Yan a inspiré ses coéquipiers dans la victoire des Cataractes.

photo: Andréanne Lemire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Shawinigan) Fraîchement revenu du camp du Lightning de Tampa Bay, Dennis Yan a inspiré ses coéquipiers samedi après-midi, guidant les Cataractes à un gain de 4-2 aux dépens du Drakkar de Baie-Comeau. Yan a préparé le premier but de son club, avant d'inscrire le deuxième face à Keven Bouchard, qui a essuyé un barrage de 37 tirs dont plusieur décochés à bout portant. Bouchard a été solide devant sa cage pour garder les visiteurs dans le match du début jusqu'à la fin. 

l n'a toutefois pu empêcher les Cataractes de décrocher une cinquième victoire en autant de sorties depuis le début de la saison. Le Drakkar a pour sa part baissé pavillon pour une cinquième fois de suite.

«Ce fut moins éclatant aujourd'hui. La semaine a été longue, nous n'avions pas joué depuis une semaine et on semblait chercher un peu notre rythme. J'ai trouvé que nos défenseurs prenaient plus de temps à relancer l'attaque. L'avantage numérique a eu la chance de creuser l'écart, elle ne l'a pas saisie. Et notre désavantage numérique a accordé deux buts. On a vu de belles choses, mais on peut faire mieux», livrait Martin Bernard, qui avait également vu Brandon Gignac, Alexis D'Aoust et James Phelan enfiler l'aiguille.

Dans l'autre vestiaire, Marco Pietroniro avouait que son club avait été trop indiscipliné pour espérer un meilleur sort. «Ce n'est pas moi qui appelle les punitions, alors je ne veux pas trop en parler. Mais c'est clair que le but accordé aux Cataractes en double avantage numérique a fait mal. Sauf qu'on a travaillé aujourd'hui, j'ai vu des gars payé le prix. Le match a été éprouvant, on a terminé le match avec plus de défenseurs que d'attaquants sur le banc. Ça ne prend qu'une victoire pour nous relancer. Je suis confiant, il y a du caractère dans ce vestiaire. Quand on va se reparler à la fin de la saison, nous ne serons pas dans la même situation.»

Les Cataractes reprennent le boulot dimanche après-midi, afin d'accueillir les Huskies de Rouyn-Noranda. Le Drakkar va pour sa part compléter cette rude séquence de trois matchs en moins de 48 heures sur la route par une visite aux Remparts au Centre Vidéotron.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer