L'ancien motel Turco ravagé par une explosion

Partager

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Le secteur Sainte-Marthe-du-Cap a été secoué par une violente explosion qui a complètement détruit le motel Le Havre, anciennement le motel-bar Turco, vendredi en début d'après-midi à Trois-Rivières.  Les circonstances demeurent nébuleuses.

Peu avant midi, Daniel Limoges circulait à bord de sa camionnette, tout juste devant l'établissement d'hébergement, au moment de la première déflagration.

L'explosion a été si importante que d'importants débris ont volé à plus de cent pieds de l'édifice principal pour atterrir dans la rue. «Le motel a levé dans les airs. J'ai tout de suite freiné et les débris tombaient sur mon pick-up. J'ai rapidement appelé le 9-1-1 avant de m'approcher des lieux. Mais on ne voyait rien. Le mur du loyer était tombé et c'est par la suite qu'il y a eu une autre explosion», mentionne-t-il.

À l'arrivée des premiers pompiers, six personnes ont été évacuées du vaste périmètre de sécurité. Parmi celles-ci, deux d'entre elles se trouvaient sur les lieux mêmes du motel et ont dû être secourues puisqu'elles étaient coincées entre la bâtisse en flammes et un ruisseau. Une femme a d'ailleurs subi des blessures mineures.

Selon certaines informations qui circulaient hier, des personnes auraient pu se trouver sous les décombres. Cependant, à la Sécurité publique de Trois-Rivières, on a souligné à plusieurs reprises qu'«aucune information ne laisse croire que des gens manquent à l'appel».

En milieu d'après-midi, les enquêteurs de la SPTR sont débarqués sur la rue Courteau afin de faire la lumière sur cette mystérieuse explosion. Aucune hypothèse n'est exclue mais rien ne laisse croire à un acte criminel pour l'instant, selon les autorités.

Rappelons que cet endroit avait reçu la visite de l'Escouade régionale mixte de lutte à la drogue, le 30 mars dernier. Lors de cette frappe policière visant à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants et de proxénétisme qui avait mené à l'arrestation de neuf personnes, deux unités du motel-bar Turco avaient notamment été visitées. Vendredi, un enquêteur de la Sûreté du Québec est d'ailleurs venu visiter les lieux alors que les pompiers s'affairaient à maîtriser le brasier.

Croisé sur les lieux en après-midi, le propriétaire du motel craignait, à son arrivée, que des employés soient demeurés prisonniers des décombres après l'explosion. Lorsque questionné à savoir s'il avait récemment reçu des menaces quelconques, il a simplement laissé tomber: «Je ne parle pas de ça.»

Femme de ménage de l'établissement depuis cet été, Jessica Paquin-Bergeron croit que le réservoir de propane qui se trouvait à proximité de la section bar pourrait être à l'origine de l'incident. Au moment de l'explosion, elle se trouvait dans une maison située tout juste derrière le motel Le Havre et a très bien vu la bâtisse être soufflée par deux déflagrations distinctes.

«J'ai entendu un gros boum dans le coin où se trouve le bar. J'ai regardé par la fenêtre et c'est là que j'ai vu la bâtisse sauter dans les airs. Il y avait de la boucane partout. Puis, cinq minutes après environ, il y a eu une autre explosion dans l'autre partie de la bâtisse», a-t-elle raconté, encore secouée par les événements.

Cette dernière explique que le bar - qui était à louer semble-t-il - n'était plus en opération depuis déjà un bon moment mais que le motel était toujours en fonction.

On y retrouvait entre autres 19 chambres, deux chalets et un appartement sur le site, selon l'employée. «Ça me fait de la peine de voir ça», se désole Mme Paquin-Bergeron.

En tout, l'opération a nécessité l'intervention de plus de 45 pompiers du service d'incendie de Trois-Rivières et plus d'une dizaine de policiers.

La Croix-Rouge était également présente afin de prendre en charge les sinistrés.

Une portion de la rue Courteau a été fermée pendant la majeure partie de la journée en raison de l'opération.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer