Une région de choix

Le vigneron Thomas Bachelder à Niagara-on-the-Lake.... (Photo fournie par Thomas Bachelder)

Agrandir

Le vigneron Thomas Bachelder à Niagara-on-the-Lake.

Photo fournie par Thomas Bachelder

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Véronique Rivest
Le Droit

Entre la SAQ et la LCBO, nous avons accès à un très grand choix de vins provenant de partout dans le monde. Peu d'endroit offre une telle diversité aux consommateurs.

Par contre, si vous voulez acheter un vin de Colombie-Britannique ou de Nouvelle-Écosse, souvent produits en petite quantité et non disponibles dans les magasins de nos monopoles d'états, vous pouvez vous accrocher.

À moins de vous rendre sur place les acheter, c'est une tâche quasi impossible. Essayez de commander du vin de Colombie-Britannique via internet et vous frapperez un mur.

Pourquoi peut-on acheter des vins de tous les pays imaginables, mais pas d'une autre province canadienne?

La Loi sur l'importation des boissons enivrantes, qui date de l'époque de la Prohibition, interdisait jusqu'à tout récemment l'importation de vin d'une province à une autre (même le mot importation semble ici ridicule). Résidents de l'Outaouais, nous sommes tous des criminels pour avoir " passé " de l'alcool d'une province à l'autre, en faisant nos achats à Ottawa pour les ramener à Gatineau ou vice-versa.

Et ces infractions ne se limitent pas à notre région : il n'y a qu'à voir les chiffres de la succursale LCBO de Hawkesbury pour réaliser qu'elle dessert bien plus que la clientèle ontarienne du coin.

Une lueur d'espoir est apparu l'an dernier : le 28 juin 2012, le gouvernement fédéral modifiait cette loi en levant l'interdiction d'importation interprovinciale. Mais avec un hic : c'est à chaque province d'en préciser les modalités.

La Colombie-Britannique et le Manitoba permettent maintenant à leurs citoyens de commander du vin d'une autre province.

La Nouvelle-Écosse s'enligne sur la même voie. Malheureusement, la décision prise par le gouvernement du Québec n'est pas allée dans le sens espéré.

Les consommateurs québécois peuvent maintenant, légalement, rapporter jusqu'à 12 bouteilles de vin d'une autre province, mais en personne.

Dans vos valises

Commander dans internet du vin d'une autre province et se le faire livrer? Toujours interdit. Idem pour les résidents de l'Ontario. J'aimerais bien goûter plus souvent des vins d'ailleurs au pays, mais la Vallée de l'Okanagan et celle d'Annapolis ne sont pas la porte à côté...

Et il y a tellement d'excellents vins canadiens à découvrir! On produit aujourd'hui chez nous des vins de calibre international et les critiques du monde entier le reconnaissent.

Tout récemment, dans la Péninsule du Niagara, des centaines d'amateurs de vins ont eu l'occasion de comparer certains des meilleurs chardonnays canadiens à leurs comparses d'un peu partout au monde. Plus de soixante vignerons étaient sur place lors du International Cool Climate Chardonnay Celebration du 19 au 21 juillet, un événement qui met en vedette les meilleurs chardonnays de climat frais, d'ici et d'ailleurs.

Pourquoi de climat frais? Parce que c'est dans ces conditions qu'on élabore les meilleurs vins de chardonnay : fins, élégants et marqués par leur terroir.

La Bourgogne reste la référence, mais le Canada produit des chardonnays qui impressionnent de plus en plus et dont nous pouvons être fiers.

À l'agenda : conférences, dégustations, accords mets et vins lors de repas dans les vignobles. Un superbe événement, dans un cadre de toute beauté.

De plus en plus d'amateurs et de vignerons de l'étranger viennent constater la grande qualité des vins canadiens. Nous devrions en faire tout autant.

Mais nous devrions surtout avoir le droit de commander les vins de vignerons canadiens, peu importe où nous résidons au pays!

Mes coups de coeur

Château des Charmes Chardonnay Musqué 2010 Niagara-on-the-Lake (Vintages 640516, 16,95 $)

Ce clone de chardonnay, comme son nom l'indique, a des airs de muscat : très parfumé, avec des arômes de rose, de fleur d'oranger et de jasmin. Sec et frais, pas très complexe mais très savoureux et très fun! Parfait pour l'apéritif, seul ou avec des bouchées de crevettes épicées ou de melon et prosciutto.

Cave Spring Chardonnay Cave Spring Vineyard 2008 Beamsville Bench (Vintages 529941, 29,95 $)

Issu des plus vieilles vignes du domaine, ce chardonnay impressionne par son équilibre entre richesse et fraîcheur. Intense et aromatique, avec un fruit bien mûr (poire, pêche), un boisé présent mais très bien dosé qui apporte des notes de caramel et d'épices, une texture caressante en bouche, et le tout porté par une superbe acidité qui lui confère longueur et élégance. Très beau vin qui vieillira sans doute encore en beauté 4 ou 5 ans. Il sera délicieux avec du homard ou des poissons ou volailles en sauce à la crème.

Bachelder Chardonnay Wismer Vineyard 2010 Twenty Mile Bench (Vintages 345819, 44,95 $; seulement une quinzaine de bouteilles en Outaouais)

Je vous ai parlé à quelques reprises de Thomas Bachelder, un Montréalais amoureux de la Bourgogne qui a roulé sa bosse un peu partout où on fait des bons pinots noirs et chardonnays. C'est lui qui a fait les premiers vins au Clos Jordanne, et qui vinifie maintenant en Bourgogne, en Oregon et en Ontario sous son nom. Ce très beau chardonnay issu du vignoble Wismer, que Bachelder qualifie de grand cru du Niagara, est tout à fait d'esprit bourguignon par sa finesse, son élégance et sa minéralité. Un fruit mûr aux tonalités de pomme, de poire et d'agrume, un boisé épicé élégant et savamment dosé et une fraîcheur minérale, presque saline, s'accordent pour donner un vin puissant et fin à la fois, d'une superbe tenue en bouche et qui fait saliver. Hidden Bench Chardonnay 2011 Beamsville Bench (Vintages 345066, 29,95 $)

J'ai toujours été impressionnée par les chardonnays de Hidden Bench : ils sont aussi puissants et fins à la fois, complexes et longs. Celui-ci ne déroge pas : riche, très mûr et presque explosif au nez, avec une acidité d'une grande fraîcheur qui lui donne de la tension. Des arômes d'épices, d'écorce d'orange et de noix ajoutent de la complexité au fruit mûr en bouche. Corsé, mais tonique et vivifiant, il fera honneur à des plats de poisson riches tel un filet de flétan en croûte de noisettes ou un homard à la vanille.

Roche de Bellène Rully Les Cloux Premier Cru 2011 (Vintages 339226, 29,95 $)

Une maison qui est devenue une référence incontournable en terme de rapport qualité-prix pour la Bourgogne. Ce Rully est tout en finesse, avec de délicats arômes de fruits blancs, un boisé épicé très fin, une bouche savoureuse et fraîche. Parfaitement équilibré, il se laisse boire avec grand plaisir et appelle un second verre.

Nautilus Chardonnay 2011 Marlborough (Vintages 657569, 24,95 $)

La Nouvelle-Zélande est plus connue pour ses vins de sauvignon blanc et de pinot noir mais fait pourtant aussi de superbes chardonnays. Plusieurs diront même que ce sont là les meilleurs vins qu'elle produit. En voici un très bel exemple. Résolument de climat frais, avec une acidité qui sous-tend les arômes d'agrumes et de pêche, rehaussés d'un boisé épicé fin et de légères notes de beurre. Un vin plus élancé que rond qui sera très polyvalent à table.

Hamilton Russell Chardonnay 2011 Hemel-en-Aarde (Vintages 931006, 32,95 $)

Un climat frais en Afrique du Sud? Cette magnifique région qui porte bien son nom (Hemel-en-Aarde : paradis sur terre) est une des plus méridionales du pays, et des plus près de la mer. Elle bénéficie ainsi des courants marins froids venant de l'Antarctique et du climat maritime beaucoup plus frais. Hamilton-Russell produit ici des vins de chardonnay et de pinot noir tout à fait surprenants. À goûter absolument pour tout ceux qui ne sont pas convaincus de la qualité des vins sud-africains. Je n'hésiterais même pas à le faire goûter à l'aveugle à des mordus de la Bourgogne. Fascinant!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer