Des vins à prix doux

Après les excès du temps des Fêtes, voici quelques suggestions de vins à prix... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Partager

Véronique Rivest
Le Droit

Après les excès du temps des Fêtes, voici quelques suggestions de vins à prix doux, qui non seulement offrent un bon rapport qualité-prix, mais qui en plus vous feront voyager. Issus d'un peu partout autour du monde, ils sont bien représentatifs de leur lieu d'origine.

 

 

 

 

Vins blancs

Pyrène Vin de Pays des Côtes de Gascogne 2011, Lionel Osmin (SAQ 11253564, 12,35$).

Un bon vin blanc sec, frais et fruité, fait d'un assemblage de colombard, gros manseng et sauvignon blanc. Un style devenu synonyme de l'appellation Vin de Pays des Côtes de Gascogne : simple, net et savoureux, élaboré avec des cépages originaux, la plupart indigènes, et d'une grande polyvalence. Parfait pour l'apéritif, ainsi qu'avec des plats de poisson ou fruits de mer tout en fraîcheur (agrumes, légumes verts,?etc.).

Caliterra Sauvignon Blanc Reserva Valle de Casablanca 2011 (SAQ 275909, 12,75$)

Un classique depuis quelques années déjà, ce vin chilien ne déçoit jamais. Juteux et croquant à la fois, sans artifice, et en plus dans une bouteille légère, avec capsule à vis et étiquette faites de matières recyclées. Bon, pas cher, et écolo.

Anselmi San Vincenzo IGT Veneto 2011 (SAQ 585422, 15,75$).

Ce blanc sec d'Italie, à base du cépage local garganega et de chardonnay, offre plus de volume en bouche, avec un fruit bien mûr et quelques notes miellées, mais le tout soutenu par une fraîcheur qui appelle un deuxième verre. On peut acheter les yeux fermés!

Nyakas Pinot Gris Budajenoi 2011 (SAQ 10800933, 14,50$).

Goûté pour la première fois cet été, j'ai été très surprise par la qualité de ce pinot gris. Sans avoir l'envergure des très bons pinot gris alsaciens, celui-ci de Hongrie offre néanmoins un excellent rapport qualité-prix. Il a le caractère gras, fruité et légèrement épicé du cépage, sans aucune mollesse. Aussi bon sinon meilleur que de nombreux pinot gris d'Oregon, de Nouvelle-Zélande, et même d'Alsace, qui se vendent plus cher...

Très peu présentement en Outaouais, mais une nouvelle commande vient d'arriver.

Vins rouges

Herdade das Albernoas Vinho Regional Alentejano 2011 (SAQ 10803051, 9,25$).

En rouge, difficile de battre ce vin portugais pour ce qui est du rapport qualité-prix! Du fruit à revendre, mais nullement racoleur (pas bonbon) et doté d'un bel équilibre d'ensemble. Gourmand, souple et facile à boire, il est rare qu'un vin sous les 10$ fasse autant l'unanimité.

Tsantali Rapsani 2009 (SAQ 590836, 11,45$).

Élaboré avec du xynomavro, du stavroto et du krassato cultivés au pied du mont Olympe en Grèce. Doté d'un fruit très mûr, de notes de tabac, d'épices et d'olives, il fait preuve d'une bonne matière en bouche avec des tanins légers. Tout indiqué pour un dépaysement à petit prix, il accompagnera des souvlakis, des côtelettes d'agneau aux fines herbes et la plupart des grillades.

L.A. Cetto Petite Syrah Valle de Guadalupe 2010 (Vintages 983742, 11,95$; SAQ 429761, 12,25$).

Dans un style résolument Nouveau Monde, ce vin rouge mexicain regorge d'arômes de fruits confiturés, mais non sans une certaine complexité avec des notes d'épices et de réglisse. Une bouche juteuse, avec juste assez de tanins pour lui donner de la structure. Un brin rustique, mais beaucoup de matière! Parfait pour les repas sans façons bien relevés (hamburgers tout garnis, côtes levées, cuisine tex-mex,...).

L.A. Cetto Zinfandel Valle de Guadalupe 2010 (SAQ 11202951, 14,15$).

Du même producteur mexicain, un zinfandel qui présente toutes les caractéristiques du cépage: fruits confits, saveurs prononcées et bouche juteuse. Il ne fait pas dans la finesse, mais ce n'est pas non plus la nature du zin, et il en vaut bien d'autres qui se vendent plus cher. Il tiendra tête sans problème aux viandes avec sauce barbecue, au gibier cuisiné avec des fruits rouges ou noirs, même à des caris d'agneau.

Cortes de Cima Chaminé Vinho Regional Alentejano 2011 (SAQ 10403410, 14,40$).

Un « vin confort » par excellence. Difficile à battre à ce prix, ce rouge portugais est un véritable charmeur avec des tonnes de fruit, des épices, des notes anisées, et le tout d'un équilibre irréprochable. Plaisir garanti et zéro chichi!

Boutari Naoussa 2008 (Vintages 23218, 12,95$; SAQ 23218, 14,00$).

Pour boire authentique et à bon prix, la Grèce est devenu incontournable. Ici, le cépage xynomavro s'exprime dans toute son originalité. Complètement différent deux vins précédents, on a affaire ici à un style résolument Vieux Monde, avec une acidité et des tanins marqués, mais que de caractère! Un bouquet intriguant de fruits secs (canneberges, cerises séchées), d'herbes aromatiques et de notes végétales (tomate, tabac, thé) ouvre le bal. Le vin est archi-sec, ferme, plutôt austère. Si vous aimez les bombes de fruit, il n'est pas pour vous. Un vin à découvrir pour son authenticité et son originalité, définitivement fait pour la table, et qui pourra aussi vieillir en beauté pendant encore au moins 5 ou 6 ans. Que demandez de plus à ce prix?

Kocabag Kapadokya 2011 (SAQ 10703754, 13,20$).

Surpris d'apprendre que la Grèce fait de très bons vins? Eh bien, que dites vous de la Turquie?! Une des belles surprises de cette année, ce vin rouge de la Cappadoce, en Anatolie Centrale, est élaboré avec du öküzgözü et du bogazkere, de très anciens cépages turcs. La Turquie est d'ailleurs de plus en plus reconnu par les experts comme le lieu de naissance de la viticulture. Un peu obscur et difficile à prononcer, mais tellement original et très abordable! Ce vin rouge sec a définitivement quelque chose de méditerranéen dans son fruit mûr et ses notes d'épices et de garrigue, et peut faire penser à des assemblages du sud de la vallée du Rhône. Dépaysant, original et savoureux. Pour à peine 13$? On aime ça!

Pour le dessert

Muscat de Limnos 2011 (SAQ 11036914, 11,15$).

Une grande spécialité de la Grèce sont ses vins doux, surtout ceux à base de muscat. Parmi tous les vins de dessert, ils sont en tête de liste des meilleurs rapports qualité-prix. Celui-ci est élaboré sur l'île de Limnos avec du muscat d'Alexandrie qui y trouve un terroir de prédilection. Tout le fruit charmeur du muscat, avec des arômes de raisins frais et de fleur d'oranger. Parfait pour une entrée de melon et prosciutto, ou avec des desserts légers comme des flans ou des tartes aux fruits blancs. Il n'y en a presque plus en Outaouais mais une nouvelle commande vient d'arriver.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer