Les Bordeaux 2001, le millésime oublié

Vendanges dans un vignoble de Bordeaux.... (Photo: AFP)

Agrandir

Vendanges dans un vignoble de Bordeaux.

Photo: AFP

Véronique Rivest, collaboration spéciale
Le Droit

J'ai goûté récemment et à plusieurs reprises des Bordeaux 2001. Ce qui m'a rappelé à quel point j'aime les vins de ce millésime.

Un peu oublié dans l'ombre du millésime 2000, qui a été encensé par la critique. Pourtant, j'ai souvent plus de plaisir aujourd'hui à déguster des Bordeaux 2001 que 2000.

C'est souvent le cas de ces années très chaudes et sèches, qui engendrent des vins puissants et charmeurs de prime abord, mais qui n'évoluent pas nécessairement de la façon la plus élégante.

Pas seulement l'année

Mais attention, comme pour tant de choses, il faut éviter les généralisations: c'est souvent au nom du domaine ou du vigneron qu'il faut se fier, plus qu'à l'année de la récolte.

Et c'est aussi, comme pour tout ce qui touche au vin, une question de goût personnel. En ce qui me concerne, j'aime beaucoup les Bordeaux 2001. Je leur trouve grâce et finesse, tout en étant profond et complexe. L'un n'empêche pas l'autre, comme une certaine force tranquille.

Ils n'ont pas la puissance des meilleurs millésimes, du moins pas dans leur jeunesse, mais ils se révèlent parfois de façon surprenante avec l'âge. Plusieurs vignerons bordelais affirment même aujourd'hui préférer leurs 2001 aux 2000 (il faut concéder toutefois que les meilleurs vins de 2000 mettront plus de temps à se faire).

Pour mon plus grand plaisir, je retrouve un peu ces mêmes qualités dans les Bordeaux du millésime 2008.

Plus de détails dans l'édition du 3 décembre ou sur ledroitsurmonordi.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer