Statues et monuments à découvrir

Les journées sont plus froides depuis quelques semaines mais il reste néanmoins... (Archives Le Droit)

Agrandir

Archives Le Droit

Catherine Lamontagne
Le Droit

Les journées sont plus froides depuis quelques semaines mais il reste néanmoins plusieurs beaux moments à passer aux grands airs avant l'arrivée de l'hiver. Pourquoi ne pas en profiter pour faire une promenade dans les rues d'Ottawa-Gatineau et y découvrir l'histoire de la région? Plusieurs monuments et statues mettant en vedette des pionniers de la région de la Capitale nationale s'y trouvent, tous représentant un pan d'histoire des villes d'ici. Nous vous proposons cette semaine une dizaine de ces monuments à découvrir ou à redécouvrir au cours d'un bel après-midi d'automne.

Le monument commémoratif d'Henry Harper

Notre premier arrêt est tout juste devant le Parlement, là où se trouve le monument commémoratif d'Henry Harper. Ce jeune fonctionnaire du gouvernement fédéral perdit la vie en 1901 en tentant de sauver une jeune femme, la fille du ministre des chemins de fer de l'époque, des eaux de la rivière des Outaouais où elle était tombée quand la mince couche de glace avait cédé sous ses patins. Le thème de ce monument commémorant son courage a été choisi par son ami, William Lyon Mackenzie King, avant que ce dernier ne devienne premier ministre. La statue est l'oeuvre du sculpteur américain Ernest Wise Keyser. Outre Harper, plusieurs personnalités de l'histoire politique canadienne, comme les premiers ministres MacKenzie King, Lester B. Pearson, Wilfrid Laurier, et Sir John A. Macdonald, ont aussi leurs monuments sur la colline parlementaire. D'autres monuments commémoratifs trouvent également leur place tout autour du Parlement.

 

La reine Victoria

À quelques pas de la statue d'Henry Harper se trouve un autre monument représentant un pan important de l'histoire de la région de la Capitale Nationale. Il s'agit de celui de la reine Victoria qui, en 1857, a choisi Ottawa comme capitale du Canada. Le monument a été proposé à l'occasion du jubilé de diamants de la reine Victoria, en 1897, 60e année de son règne, mais ne fut inauguré qu'en 1901. Il montre la reine gardée par le puissant lion britannique. Si vous approchez la statue de plus près, vous pourrez lire les mots Constitutional Liberty [N.D.L.R.: liberté constitutionnelle] sur le parchemin que sa majesté tend à l'un des personnages. La reine Élisabeth II y a aussi son monument.

Le colonel By

Transportons-nous maintenant vers la rue Elgin où se trouvent d'autres oeuvres architecturales représentants l'historique de la région. On y trouve notamment la fontaine Colonel By, installée à Ottawa en 1955 en l'honneur du fondateur de Bytown. Le colonel By possède d'ailleurs un deuxième monument en son honneur au coeur du marché By. La statue érigée par Joseph-Émile Brunet en 1971 représente le lieutenant-colonel John By qui recevait, en 1826, l'ordre de construire un canal devant relier la rivière des Outaouais au lac Ontario. Quelques années plus tard, le canal Rideau naissait.

Samuel de Champlain

À proximité du pont Alexandra, la statue de Samuel de Champlain, fondateur de la ville de Québec, surplombe la rivière des Outaouais. Or, Champlain a exploré la région en 1613, quelques années après avoir fondé Québec en 16o8. L'explorateur, géographe et cartographe du xviiesiècle tient dans sa main un astrolabe, ancien instrument de navigation. Les plus observateurs remarqueront sans doute que le sculpteur ne savait probablement par comment se servir d'un tel instrument puisque la statue de l'explorateur la tient à l'envers.

À Gatineau

Nous nous dirigeons maintenant vers l'autre côté de la rivière des Outaouais pour y découvrir deux monuments à commencer par la statue du peintre Jean Dallaire qui se trouve entre les rues Leduc et Hélène-Duval, dans le secteur Hull à Gatineau. Natif du Vieux-Hull, M.Dallaire a marqué son époque par sa vision exceptionnelle de la peinture et par une production abondante. À quelques pas de là, sur la rue Aubry, on trouve la fontaine de la place Aubry. Érigée dans le cadre du projet «Revicentre» en 1989, cette fontaine au caractère historique s'intègre à la rue Aubry, l'une des plus anciennes du secteur Hull de Gatineau. La fontaine est faite de fonte d'aluminium et elle compte trois plateaux desquels se déverse l'eau pour former une cascade. Les animaux sculptés sur la base symbolisent l'hospitalité et l'amitié.

Pour plus d'informations sur les monuments et statues érigés à Ottawa-Gatineau, visitez le site de la Commission de la capitale nationale au www.canadascapital.gc.ca.

 

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer