Au programme des prochains jours

Les événements à venir dans le monde des arts de la région. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements à venir dans le monde des arts de la région.

L'électro s'empare du Musée canadien de l'histoire

C'est l'un des rassemblements électros aux billets les plus abordables... Le Festival Riverside fait son retour pour une cinquième année consécutive sur les terrains du Musée canadien de l'Histoire. L'événement de musique électronique a attiré plus de 9000 festivaliers depuis son lancement en offrant une atmosphère particulièrement bucolique aux abords de la rivière des Outaouais, avec une affiche de DJ variés toujours très prisés.

La journée du 3 septembre concentrera aux platines Blasterjaxx, Zomboy et Ghastly en têtes d'affiche. Un service de navettes a même été organisé pour les festivaliers venant de la grande région de Montréal. C'est dire...

Renseignements : www.riversidefestival.ca

Les Zones Théâtrales recrutent des bénévoles

Il ne reste que quelques jours pour soumettre sa nouvelle au concours des Nouvelles de Gatineau ! Organisée par la bibliothèque municipale de la ville, cette compétition littéraire agrémentée de trois prix (1000 $, 500 $ et 300 $) fait appel aux plus belles plumes inspirées sur le thème « Gatineau, ville de rivières et de forêts ». Les participants devront envoyer leur candidature avant le 31 août.

Ils rédigeront un texte de type « nouvelle littéraire » de 2500 mots ou moins sur le sujet de leur choix. La nouvelle doit faire mention de rivières ou de forêts et clairement évoquer un endroit reconnaissable de la ville de Gatineau.

Tous les genres (réaliste, fantastique, historique, surréaliste, science-fiction, etc.) sont acceptés. Un jury composé de personnes indépendantes en lien avec le monde de la lecture et de la culture étudiera les nouvelles reçues et sélectionnera les gagnants.

Le nom des lauréats sera dévoilé lors d'une cérémonie qui aura lieu pendant la 39e édition du Salon du livre de l'Outaouais, en 2018. 

Renseignements : gatineau.ca

DAÏMÔN illumine la rue Laval

Tous les soirs du mois de septembre, de la tombée de la nuit et jusqu'à 2 h du matin, les façades des édifices du 34 rue Laval s'animeront au rythme de vidéos-mapping conçues sur mesure grâce à la réalisation d'Alexandre Desjardins.

Ce projet urbain piloté par le centre d'artistes DAÏMÔN, s'inspire des textes de trois écrivains adaptés en images. Les auteurs Michel Côté, Guy Jean et Mélanie Rivet ont ainsi rédigé des poèmes sur la vie nocturne de la rue Laval, des gens qui y habitent et la fréquentent, et plus particulièrement de leurs désirs et envies.

Résultat à découvrir en images numériques à partir du 1er septembre, 20 h. Une bande sonore de l'auteur compositeur d'Aylmer, Michel DeMars, est accessible sur place en téléchargeant une application sur téléphone intelligent. 

Renseignements : (819) 770-8525

La Galerie d'art Eugène-Racette lance sa saison

Les amateurs d'arts visuels sont invités à rencontrer les artistes de la saison artistique 2017-2018 de la Galerie d'art Eugène-Racette le 31 août, de 19 h à 21 h, lors de sa réception annuelle.

Au cours de la soirée, les participants auront un avant-goût des expositions, activités et partenaires de la saison à venir. Ils pourront aussi rencontrer les artistes présents et participer à des ateliers interactifs. D'autres activités sur les arts visuels sont aussi prévues.

La programmation 2017-2018 de la Galerie d'Art Eugène-Racette inclut 11 expositions de septembre à juillet, une quinzaine de visites d'expositions, d'activités, d'ateliers et de conférences, une semaine dédiée aux arts visuels du 10 au 13 octobre, mais aussi des lancements de livres et des conférences.    

Renseignements : (613) 830-6436 ou mifo.ca

Entre Lumière et ombre

L'exposition de l'artiste ottavienne Linda Hillier, Lumière et ombre se poursuit à la Galerie Old Chelsea jusqu'au 13 septembre, du mercredi au samedi, de 11 h à 18 h.

Ultime RDV des Mardis Classiques

L'artiste utilise l'acrylique dans un style représentatif pour explorer l'objet et ses ombres, les ombres étant une partie intrinsèque de la composition. Ses peintures reflètent le passage du temps et des moments pris dans le temps - chacune offrant un mystère et une histoire à raconter.

La galerie présente Linda Hillier comme une peintre utilisant le paysage naturel en source d'inspiration pour son travail. « Elle est attirée par des sujets qui, à la surface, apparaissent mondains, mais qui, lors d'une inspection plus approfondie, révèlent d'autres niveaux de signification ».

Renseignements : www.galerieoldchelsea.ca




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer