Au programme des prochains jours

Les événements à venir dans le monde des arts de la région. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements à venir dans le monde des arts de la région.

Un bal... comme à l'époque de la Confédération

Les événements à venir dans le monde des arts de la région. (Courtoisie) - image 3.0

Agrandir

Courtoisie

Profitant du 150e anniversaire de la Confédération, l'Ensemble folklorique de la Gatineau (EFG) organise Le grand bal de la Confédération. Pour l'occasion, les danseurs seront costumés comme au XIXe siècle, afin de recréer l'ambiance des grands bals de l'époque. Ce spectacle costumé sera d'abord donné le 24 juin au parc Fontaine, dans le Vieux-Hull, dans le cadre de la Grande Tablée (après le repas prévu à 18 h). « Les danses et la musique reflètent le plus fidèlement possible les modes du XIXe siècle. L'objectif est d'être aussi représentatif que possible des Canadiens de cette époque », explique Estelle Lacoste, de l'EFG, en soulignant l'attention portée aux détails des costumes d'époque, tous différents. Chorégraphié par Marguerite Beaulieu, le spectacle encouragera la participation du public : les membres du groupe inviteront les gens du public à se joindre à eux pour danser. Une animatrice guidera leur pas. Le grand bal de la Confédération animera ultérieurement les rues du Vieux-Hull (le 30 juin à 18 h ; le 12 juillet à 19 h ; le 21 juillet à 19 h), le parc Jacques-Cartier (1er juillet à 11 h et 13 h 30, pour MosaïCanada 150) et la Place de la cité (le 2 août à 17 h 45, dans le cadre de Danse Mania), entre autres dates. L'association le présentera aussi à Drummondville, dans le cadre du Mondial des cultures. L'activité a bénéficié d'un coup de pouce de l'Association québécoise des loisirs folkloriques (AQLF) de l'Outaouais. L'EFG réunit des citoyens amateurs autour de soirées de danse traditionnelle. 

   Renseignements : 819-423-5189 (AQLF Outaouais) ; 613-742-0176 (Marguerite Beaulieu)

Tournée de la Messe québécoise

La Chorale et les musiciens de La Messe québécoise lancent leur saison samedi 24 juin à 10 h, à la cathédrale Saint-Joseph (245, boulevard Saint-Joseph). L'ensemble La Messe québécoise profitera de la Saint-Jean-Baptiste pour entonner des airs traditionnels d'ici. Mgr Paul-André Durocher présidera cette célébration. Le spectacle sera suivi par un déjeuner de plats typiques du terroir québécois, vers 11 h 15. Les fonds récoltés à ce repas permettront de soutenir les activités de la chorale. La Messe québécoise présentera une tournée de spectacles et déjeuners-bénéfices : dimanche 2 juillet à 11 h à la communauté Notre-Dame-de-la-Guadeloupe (30, rue Saint-Onge) ; le dimanche 9 juillet à 10 h en l'église Sainte-Maria-Goretti (664, rue de Duberger) ; le samedi 19 août à 16 h à la communauté Jean XXIII (1194, boul. St-René Ouest) ; le dimanche 3 septembre à 11 h à la paroisse Saint-François-de-Sales (799, rue Jacques-Cartier).

Billets (10 $) : 819-246-1212 ; marcel.lortie@gmail.com ; 

Renseignements : Facebook (La Messe québécoise) ; 819-568-5649   

Tout premier Festival interculturel de Gatineau

Gatineau accueille un tout nouvel événement, le Festival interculturel de Gatineau, qui se déroulera les 20 et 21 juin au Domaine Fairview (100, rue Gamelin). Familial et entièrement gratuit, ce festival propose une multitude de spectacles et d'activités « favorisant le rapprochement des différentes cultures ». Il se décline en deux temps, en incorporant la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin. et la Journée nationale des Autochtones, le lendemain. Au programme, mardi 20 juin, de 16 h à 22 h : musiques, danses et chants traditionnels (du Mexique, du Vénézuéla, de Bosnie, de Kabylie, des premières Nations, etc.) ; tambours du Burundi côtoieront tambours sacrés autochtones ; contes autour du feu et coin gastronomique gratuit (BBQ et des dégustations de spécialités autochtones et syriennes) ; étals d'art et d'artisanat et kiosques d'information divers. Les festivités reprendront durant la Journée nationale des Autochtones, de 16 h à 22 h, avec entre autres des danses traditionnelles autochtones et africaines, du chant populaire inuit avec Océane Tootoo ; des contes autour du feu (en compagnie de l'Innu Alexandre Bacon et du Québécois Sébastien Lemay ; des stands gastronomiques gratuits et des jeux pour enfants intégrant la thématique de la journée, dans oublier l'érection d'une murale participative. 

Renseignements : Facebook

Ateliers d'écriture gratuits destinés aux jeunes plumes

Le coordonnateur des éditions Vents d'Ouest, Michel Lavoie, donnera cet été des ateliers d'écriture aux jeunes de 12 à 30 ans. Ces ateliers d'écriture sont offerts gratuitement à la Maison du citoyen à partir du 22 juin 2017, de 12 h à 14 h. Les participants exploreront les différents genres (récit, nouvelle, roman, poésie, slam) et apprivoiseront les rouages de l'édition. Un recueil de textes de facture professionnelle sera publié dans les mois qui suivront les ateliers. Les sessions d'écriture se dérouleront de 12 h à 14 h, les 22 juin, 28 juin, 6 juillet et 20 juillet (lieu à déterminer). La mise en place de ces ateliers est permise par une subvention de la Ville de Gatineau.

Inscriptions et renseignements : michellav66@hotmail.com ; 819-561-9991

Du jazz manouche pour la Fête de la musique

Le groupe Django Libre offre un concert de jazz manouche donné à l'auditorium de l'École secondaire De La Salle (501, ancienne rue St Patrick, Ottawa), le mardi 20 juin, à 18 h 30. Ce concert gratuit est organisé par l'Alliance française d'Ottawa, qui se greffe ainsi à la Fête de la musique, une manifestation culturelle initiée en France en 1982, et désormais célébrée internationalement. Créé dans les années 30 par le légendaire guitariste gitan Django Reinhardt, le jazz manouche mélange le swing d'orchestre américain avec les sonorités du folklore gitan. Django Libre, fondé en 2007, y apporte sa touche moderne et sensible. Le groupe sera composé de Christian Flores et Andrew Tesolin (guitares), John Earl (contrebasse), Peter Dawson (violon) et Philippe Mineau (accordéon)

Réservations : eventbrite.ca

Annihilator rentre au bercail

Le groupe Annihilator sera en spectacle le 26 juin... (Courtoisie, JAS) - image 9.0

Agrandir

Le groupe Annihilator sera en spectacle le 26 juin à The Brass Monkey.

Courtoisie, JAS

Groupe phare de la musique métal au Canada, Annihilator, revient au  bercail, le temps d'un concert prévu le 26 juin à The Brass Monkey. Fondé à Ottawa en 1984, le groupe - qui a 15 albums studio à son actif - n'avait pas organisé de tournée au pays depuis plus de 20 ans. Le seul membre original restant, le chanteur et guitariste Jeff Waters, est originaire d'Ottawa. Outre M. Waters, Annihilator compte aujourd'hui en ses rangs Rich Hinks (basse), Aaron Homma (guitare) et Fabio Alessandrini (batterie). Leur plus récent disque, Suicide Society, s'est retrouvé en nomination pour un prix Juno en 2017. Leur première partie est assurée par les Australiens de Mason et la bande montréalaise Mutank.

Renseignements : annihilatormetal.com 




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer