Au programme des prochains jours

Les événements à venir dans le monde des arts de la région. (Etienne Ranger, Archives Le Droit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives Le Droit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements à venir dans le monde des arts de la région.

Chanter dans la rue

Dans la perspective de dynamiser la vie de quartier dans le secteur Hull, les FAMIH (Les Familles Actives et Motivées de l'Île de Hull), invitent la population (et plus particulièrement les résidents du quartier) à se joindre à elles pour entonner des chants de Noël dans les rues, durant une «promenade à la lanterne» organisée jeudi 22 décembre, de 18h30 à 20h.

Les chortistes amateurs sont priés de se rassembler à 18h30, au coin des rues Aubry et Laval.

Aucun talent musical n'est requis : vouloir partager l'esprit des Fêtes est suffisant pour participer. Les paroles des chansons seront fournies.

Ce parcours de chansons au porte-à-porte, comme au «bon vieux temps», comportera un arrêt à la Résidence Frontenac et un autre au Centre communautaire Fontaine (Opérations Nez-Rouge).

«Le Père Noël, qui a entendu parler de cette initiative citoyenne, a confirmé qu'il ne manquerait cette soirée pour rien au monde», indique le communiqué des FAMIS.

Renseignements: lesfamih@gmail.com ; 819-770-9241.

Miracle sur la 34e

Le Musée canadien de l'histoire propose une projection gratuite du Miracle sur la 34e rue, jeudi 22 décembre (à 17 h 30 en français, puis à 19 h 30 en anglais).

Ce classique de 1947 fait toujours chaud au coeur, avance le musée, qui sera ouvert pendant le temps des Fêtes, y compris les 24 décembre (jusqu'à 14 h), 31 décembre et 1er janvier (toute la journée).

Le Musée sera en revanche fermé le 25 décembre.

Pépé et sa guitare

Pépé met sa guitare à contribution pour une bonne cause en participant à un concert destiné à soutenir Moisson Outaouais.

Organisé par L'Ambassade et la radio ÉNERGIE, le spectacle, prévu vendredi 23 décembre, au bar Minotaure, servira à amasser des denrées alimentaires destinées aux citoyens dans le besoin.

En sus du billet 15$, les organisateurs suggèrent d'apporter pour environ 5$ de denrées.

Le Scrooge au CNA

Courtoisie John Lauener

Les événements à venir dans le monde des arts de la... (Courtoisie, John Lauener) - image 7.0

Agrandir

Courtoisie, John Lauener

Le Théâtre anglais du Centre national des arts s'est replongé dans Charles Dickens, dont il  propose le classique A Christmas Carol jusqu'au 31 décembre (à 19  h 30, sauf exceptions), dans une adaptation de Jillian Keiley.

La metteure en scène, sans trahir la veine nostalgique du récit, a désiré amener l'auditoire à le «redécouvrir sous un angle inédit - au croisement de la mémoire (enneigée) et de l'imagination».

«Quand vous gagnerez votre place dans la salle, les acteurs viendront vous remettre des objets en lien avec l'intrigue», soumet-elle.

L'horrible Ebenezer Scrooge y est campé par Andy Jones, mais la distribution réunit des artistes issus de la musique et de la danse, et non seulement du théâtre, ainsi que quelques francophones, dont Marc Béland, Bénédicte Bélizaire et Louis Brault, Un comédien sourd (le Montréalais Jack Volpe) et un acteur aveugle, Bruck Horak, y participent aussi: le tandem incarne deux des trois esprits de Noël venant donner une leçon de charité chrétienne à Scrooge; ils interviennent aussi en tant que narrateurs.

Tim McCoy (au violoncelle), Jonathan Monro et David Terriault (aux claviers) se greffent aux acteurs sur scène.

Les mercredis et jeudis (21, 22, 28 et 29 décembre), les représentations seront suivies d'une foire aux questions avec les interprètes. 

Renseignements: Ticketmaster.ca ; cna‑nac.ca ; 1-888-991-2787.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer