Au programme des prochains jours

Les événements à venir dans le monde des arts de la région. (Etienne Ranger, Archives LeDroit)

Agrandir

Etienne Ranger, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Droit

Les événements à venir dans le monde des arts de la région.

Deuxième édition d'Arts-Aux-Parcs

Combinaison gagnante (2015, 15x30 po), de Guy Morest... - image 3.0

Agrandir

Combinaison gagnante (2015, 15x30 po), de Guy Morest

Les responsables d'Arts-aux-Parcs ont dévoilé lundi les points forts de cette exposition qui se tiendra à Val-des-Monts les 4 et 5 juin.

Un chapiteau installé au parc Claudette-Lavergne accueillera les oeuvres de 36 artistes et artisans en arts visuels et en métiers d'art, de 10h à 16h. L'artiste Jean-Yves Guindon est président d'honneur l'événement reconduit pour une deuxième édition.

L'exposition gratuite vise à mettre en valeur les ressources du territoire et du terroir montvalois. Ainsi, le chef de L'Orée du Bois, Jean-Claude Chartrand (un ancien résidant de Val-des-Monts), exposera dans son restaurant de Chelsea les oeuvres de deux participants de son choix. Le public sera aussi invité à sélectionner son artiste coup de coeur. 

Renseignements: 819-661-1447 ou sur Facebook

Joutes oratoires pour une place au Franco

Christian Djohossou, aussi connu sous le nom de Le... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit) - image 5.0

Agrandir

Christian Djohossou, aussi connu sous le nom de Le R 1er, le producteur et directeur artistique du Challeneg Planète Urbaine

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Cinq artistes issus de la scène hip-hop d'Ottawa rivaliseront de créativité le jeudi 2 juin, à 19h, au Ritual Nightclub (137, rue Besserer), dans le cadre du tout premier Challenge Planète Urbaine.

Ce spectacle-concours inspiré des joutes verbales rap battles permettra aux trois meilleurs performeurs de monter sur la scène du Festival franco-ontarien, l'après-midi du 18 juin, lors de l'événement Planète urbaine. C'est le public, seul juge, qui déterminera les meilleurs orateurs, parmi (MC) Amiral Revers, Hopiho, MIVCA (alias 309), Patchostars et Wise Atangana.

«L'idée du projet était de donner une place significative à la scène urbaine et à ses multiples influences. L'art du hip-hop et le rap particulièrement restent très méconnus, voire caricaturés. Le challenge sera l'occasion pour le public de découvrir tout le talent et le dynamisme de la scène urbaine d'Ottawa», indique l'Ottavien Le R 1er, qui est producteur et directeur artistique de l'événement.

Renseignements: 613-680-7661 ou sur Facebook

Battements de choeur et de percussions

La chorale Les notes du choeur donnera samedi son spectacle annuel Les battements du choeur, le 4 juin à 20h. Leurs voix seribt guidées par les rythmiques de musiciens jouant des percussions, de la bombarde, de la guitare et du piano.

La prestation est prévue en l'église Notre-Dame-du-Très-Saint-Rosaire (5, rue Saint-Arthur, secteur Gatineau). La chorale est dirigée par Corinne Duguay, assistée du pianiste accompagnateur Yves Charette.

Les billets sont disponibles à l'Échelle du Monde (74, boulevard Greber; 819-561-2812) et à la porte. On procédera au tirage de la toile Fleurs en cascades signée par la peintre Francine Fleurette Tessier.  

Renseignements: 819-669-6202 ou chefdechoeur@lesnotesduchoeur.com

Les histoires de Danielle Doucet au MIFO

L'artiste-peintre Danielle Doucet investit la galerie Eugène-Racette du Mouvement d'implication francophone d'Orléans (MIFO), du 1er au 30 juin. Son exposition, Énigmes, donne toute la place à l'acrylique, au collage, l'artiste s'amusant même parfois à sculpter ses toiles.

Dans une symbiose tour à tour fragile ou émouvante, couleurs et formes racontent une histoire. «C'est important pour moi, autant quand je peins que quand j'enseigne, de laisser une bonne part d'interprétation dans mon art. Les gens s'approprient alors cette fraction d'abstrait en faisant crépiter leurs neurones», estime Danielle Doucet.

Autodidacte et spontanée, cette artiste-peintre privilégie l'intensité de l'expression, la gestuelle. Elle s'intéresse à l'essence de la lumière et travaille sur les symboles de la liberté et de l'espoir. 

Renseignements: www.mifo.ca

Premier Zine Fair d'Ottawa

L'auditorium de l'école De La Salle (501, rue Old St-Patrick, à Ottawa) accueille Marc Hervieux et plusieurs voix lyriques le 5 juin à 15h.

Ils interpréteront l'Hymne au printemps de Félix Leclerc et des extraits d'oeuvres de Bizet, Grieg, Mascagni, Massenet, Rachmaninoff et Gershwin.

Les solistes - Sharon Azrieli, Gianna Corbisiero, Chantal Dionne, Christopher Dunham et Kevin Geddes - seront épaulés par le violoniste virtuose Kerson Leong et la pianiste Louise-Andrée Baril, ainsi que par l'ensemble à cordes du centre d'excellence artistique De La Salle (sous la direction de Jason Hutt) et l'Orchestre du festival TrilliArts (sous la direction de Paul-André Boivin).

Le concert est donné au profit du centre artistique De La Salle, du festival de musique TrilliArts et de la fondation communautaire Mauril Bélanger, président d'honneur de l'événement. Les billets sont disponibles aux librairies du Soleil, aux Brasseurs du Temps et à la porte.

Renseignements: 819-328-8822

Une histoire d'amour avec l'Hôtel La Louisiane

Le tout premier Ottawa Zine Fair aura lieu le 4 juin au Centre Bronson.

Plus d'une quarantaine de kiosques seront regroupés dans le Mac Hall, afin de faire connaître et vendre autant de «zines», ces revues indépendantes, qui font la part belle au dessin et à la poésie, dont les sujets traités varient du tout au tout, et qui font généralement l'apologie du système D.

Le Zine Fair sera l'occasion de découvrir, de 11h à 17h, des zines autoédités à Ottawa, mais aussi à Boston ou Chicago. Parmi eux: From the Root, entièrement réalisé par des femmes de couleur canadiennes, qui documentent leur réalité à travers différents médiums; Broke Bellies, pour savoir comment manger le moins cher possible à Ottawa; les romans graphiques de l'Ottavien Neal Nshannacappo, aux protagonistes autochtones; ou encore la série de livres à colorier Adventuring Princesses.

Une lecture sera organisée en soirée.

Renseignements: ottawazinefair.wordpress.com ou sur Facebook

Festival La Prose des vents

Cinémaboule clôture sa saison cinématographique avec la projection du long-métrage documentaire Hôtel La Louisiane, le samedi 4 juin à 19h30, au Centre d'action culturelle de la MRC Papineau (3, rue Principale, à Saint-André-Avellin), en présence de son auteur Michel La Veaux.

Pour son premier documentaire, le directeur photo du Démantèlement (pour lequel il a reçu un prix Jutra en 2014) a plongé sa caméra en plein quartier parisien de Saint-Germain-des-Prés, dans ce lieu un peu particulier qui sert de havre de création aux artistes de passage dans la capitale française.

L'hôtel La Louisiane - où se sont arrêtés Miles Davis, Juliette Gréco, Ernest Hemingway, Jean-Paul Sartre et Simone de Beauvoir ou encore Robert Lepage (qui y a écrit sa pièce Les aiguilles et l'opium) - se fait l'écho de l'esprit de ce quartier traditionnellement cher aux artistes et aux intellectuels.

Pour avoir régulièrement séjourné ces lieux, Michel La Veaux dit aimer cet hôtel «comme on aime une femme, avec sensibilité, sensualité et le souci d¹en fixer le parfum comme si, grâce à ses effluves, elle ne pouvait jamais disparaître.»

Renseignements et réservations: www.cinemaboule.com ou 819-983-2027

Les artistes de Farrellton célèbrent leur centre

La deuxième édition du festival Prose in the Park/La Prose des vents se tiendra les 3 et 4 juin à Ottawa.

Le studio Origin (57, avenue Lyndale, dans le quartier Hintonburg) accueillera plusieurs membres de l'Association des auteures et auteurs de l'Ontario français lors d'une soirée de lectures de poésie, le 3 juin, de 18h30 à 22h. Les poètes Angèle Bassolé, Tina Charlebois, Daniel Groleau Landry, Sonia Lamontagne, Gabriel Robichaud et Michel Thérien participeront à ce prélude.

Le lendemain, au parc Parkdale, le public pourra rencontrer des romanciers, poètes, essayistes, conteurs, nouvellistes et auteurs jeunesse, dont une quinzaine de membres de l'AAOF, à travers une foire du livre. Quatre tables rondes seront organisées «à ciel ouvert» sur divers sujets littéraires, animées par Éric Charlebois, Daniel Groleau Landry et Hugues Beaudoin-Dumouchel.

Renseignements et programmation: www.proseinthepark.com

Michel Lavoie lance À fleur de mots

La Place des artistes de Farrellton (PAF-FAS) ouvre ses portes au public du 3 au 5 juin.

Les ateliers de ce centre d'arts visuels qui s'est installé dans l'ancienne école Saint-Joseph de Farrellton (42, chemin Plunkett) sont occupés par 21 artistes. Ceux-ci lanceront leur tout premier catalogue, intitulé Espaces sauvages, et dévoileront la prochaine étape des rénovations prévues pour la PAF-FAS, qui entend se doter d'un espace d'exposition, de création et de performance.

Le centre fête cette année son troisième anniversaire; les célébrations auront lieu à 17h le 3 juin. La présente exposition reflète les diverses disciplines explorées par les membres du centre - arts visuels, art textile, vidéo, installation, performance, carnets de croquis communautaires et musique.

Renseignements: www.paf-fas.org

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer