Noël s'installe à Casselman

La 5e édition du Festival de Noël de... (Samuel Blais-Gauthier, LeDroit)

Agrandir

La 5e édition du Festival de Noël de Casselman se tiendra du 29?novembre au 2?décembre. Sur la photo, Francyn Leblanc, conseillère municipale de Casselman ainsi que fondatrice et présidente du Festival de Noël, la mascotte officielle du festival, dont le nom sera connu au terme d'un concours local, et deux élèves bénévoles de l'école l'Académie de la seigneurie, Adam Constentieau, et Julien Bégin.

Samuel Blais-Gauthier, LeDroit

la liste:10547:liste;la boite:2059447:box

Vie communautaire

Bourses à l'Ud'O pour les Grecs

Bourses à l'Ud'O pour les Grecs

Au moment où les célébrations du 70e anniversaire de la collaboration... »

Le village de Casselman s'imprégnera de l'esprit des Fêtes, du 29 novembre au 2 décembre prochain à l'occasion de la 5e édition de festival de Noël local. Le village s'illuminera en même temps que le traditionnel sapin géant lors du coup d'envoi des festivités pour 4 jours « de rassemblement ». Pour recréer l'atmosphère chaleureuse du temps des Fêtes, une visite des maisons anciennes de Casselman est au programme dans lesquelles un chef et son équipe auront préparé un plat gastronomique avec des produits du terroir pour accueillir les visiteurs. Le circuit comprend une douzaine de maisons du patrimoine, toujours habitées, et il sera possible d'y prendre part le 1er décembre en soirée.

 

 

 

« Avec ce concept, nous avoir voulu mettre en valeur notre patrimoine et notre culture et les faire découvrir », a déclaré Francyn Leblanc, conseillère municipale de Casselman ainsi que fondatrice et présidente du Festival de Noël. Le traditionnel concert de Noël à l'église Ste-Euphémie mettra en vedette Johanne Blouin. Pour cette 5e édition, les incontournables reviennent ; tournoi communautaire de hockey de rue, patinage disco, tours en calèche, sculpture de Noël, et le défilé.

 

 

 

Par ailleurs, plus d'une quinzaine d'artisans locaux animeront le marché public de Noël au centre-ville de Casselman.

 

 

 

« Nous voulons en mettre plein les yeux pour que le Festival de Noël de Casselman soit vu partout dans la région et même ailleurs comme un événement à ne pas manquer », a lancé Francyn Leblanc.

 

 

 

 

LE PÈRE NOËL À GATINEAU

Le Père Noël débarque à Gatineau le 30 novembre, juste à temps pour participer à la 18e édition de son défilé dans le secteur Aylmer. Environ 30 000 personnes sont attendues le long de la rue Principale pour célébrer l'arrivée du légendaire barbu au rire tonitruant. Le cortège du Père Noël s'ébranlera à compter de 19 h à partir de l'Auberge Symmes. Il empruntera la rue Principale jusqu'aux Galeries d'Aylmer. Des dizaines de chars allégoriques, des fanfares, des mascottes et des musiciens précéderont l'arrivée du Père Noël et de ses lutins. Le bedonnant personnage prendra place dans le tout dernier char allégorique, question de conclure le défilé en beauté. La Société de la Saint-Vincent-de-Paul marchera tout au long du cortège afin d'amasser des fonds pour les familles dans le besoin. Il y aura aussi des gens dePostes Canada pour ramasser les lettres écrites au Père Noël. L'idée du défilé, lancée par Serge Parent dans l'ex-Ville d'Aylmer en 1994, a fait du chemin. La tradition a grandi au point de devenir le seul défilé en ville. La Ville de Gatineau supporte d'ailleurs l'événement avec une subvention de 12 000 $ et l'équivalent de 10 000 $ en services.

UNE EFFRAYANTE COURSE ET 97 000 $ !

Attirant 3000 coureurs, marcheurs et bénévoles, la 19e Course aux squelettes tenue le 28 octobre au Campus Général de l'Hôpital d'Ottawa a permis d'amasser la somme de 97 383 $ au profit des soins aux patients et de la recherche sur l'arthrite et en orthopédie à l'Hôpital d'Ottawa. Depuis 1994, cette course sur route ayant comme thème l'Halloween a permis de cumuler plus d'un million $. Cette année, la Course aux squelettes présentait une nouvelle épreuve, la course T-Bone de 2 km, en plus des classiques courses Wishbone de 10 km, Funnybone de 5 km et Jigglebone de 1 km.

TOUT EN IMAGES AVEC GENEVIÈVE BORNE

La conférence publique du Club de photographie Polarisé de l'Outaouais, prévue le 12 novembre, dès 19 h 30, à l'agora Gilles-Rocheleau de la Maison du citoyen de Gatineau, aura comme invitée spéciale l'animatrice et mannequin Geneviève Borne, une passionnée de voyages et de photographies. L'entrée à cette conférence intitulée « Derrière chaque image, il y a une histoire » est gratuite, mais réservée aux détenteurs de billets. Les personnes intéressées peuvent s'en procurer à l'un des cafés Moca Loca des secteurs Hull, Aylmer et Gatineau. Une centaine de billets seront aussi disponibles à la porte le soir même.

PETIT PAIN VA LOIN

Besoin de blé pour propulser vos idées ? La Table jeunesse Gatineau (TJG) invite les 18-35 ans à présenter leur projet dans le cadre de son programme de micro-fonds « Petit pain va loin ». Les personnes intéressées ont jusqu'au 15 novembre pour déposer leur candidature. Les montants offerts vont de 250 $ à 1000 $ par projet, pour un total de 3 000 $ en financement. Tout projet doit rencontrer au moins un des objectifs d'investissement de la TJG : la revitalisation, le développement local ; un projet qui favorise le dialogue et le rapprochement de la population de Gatineau ; un projet qui développe la culture, l'art et le patrimoine ; l'environnement ; ou un projet international. Communiquez avec la coordination de la TJG à info@tjgatineau.ca pour recevoir le formulaire de demande ainsi que le cadre de gestion.

DEUX ADOS D'ICI BAPTISENT DES POULAINS DE LA GRC

Six poulains de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont maintenant un nom grâce à la créativité de six jeunes participants au concours « Nommez un poulain », organisé chaque année en lien avec les animaux nés à la ferme d'élevage de la GRC, à Pakenham. Cette année, les noms devaient débuter par la lettre J. Les noms retenus sont Jingle, Jacob, Jadore, Jasmin, Jolie et Juno. Deux des noms retenus (Jadore et Jasmin) ont été proposés par des enfants d'Ottawa, soit Meghan Docanto- Primeau et Lauren Morry. Chaque gagnant recevra un authentique Stetson de la GRC, une photo du poulain qu'il a comnommé et un certificat signé par le Commissaire de la GRC.

ÉTUDIER LA NATURE SANS FRAIS

Le Musée canadien de la nature offre maintenant un accès gratuit à ses ateliers éducatifs aux écoles défavorisées, grâce à un don de 100 000 $ de la Fondation TD des amis de l'environnement. Nommé Nature Express, ce programme comprend le transport et les droits d'entrée des élèves, ainsi qu'un atelier lié au programme d'étude animé par un éducateur du musée. Il s'adresse aux écoles qui sont considérées défavorisées par leur conseil ou commission scolaire. On estime à 1200 le nombre d'élèves qui bénéficieront du programme dans la région.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer