La sprinteuse Audrey Leduc ouvre son compteur

Audrey leduc a mis une première en banque,... (Courtoisie)

Agrandir

Audrey leduc a mis une première en banque, vendredi, en terminant deuxième de l'épreuve reine des sprints, le 100 mètres chez les juvéniles.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À ses troisièmes Jeux du Québec comme athlète, Audrey Leduc vise rien de moins que trois médailles en athlétisme.

La Gatinoise de 18 ans a mis la première en banque vendredi à la piste du centre Claude-Robillard de Montréal en terminant deuxième de l'épreuve reine des sprints, le 100 mètres chez les juvéniles. 

Sa médaille d'argent était sa deuxième en l'espace d'une semaine puisqu'elle avait aussi terminé deuxième lors des Championnats provinciaux qui avaient lieu en fin de semaine dernière. 

Elle a arrêté le chronomètre à 11,73 secondes, ce qui serait un record des Jeux du Québec si un vent trop fort (2,5 mètres par seconde) n'empêchait pas d'homologuer les temps enregistrés par cette chaude journée.

«Je suis contente de ma course alors que malgré le vent qui nous poussait trop dans le dos, j'ai quand même battu mon record personnel et j'ai réduit l'écart qui me séparait de la première d'un centième de seconde», a confié la jeune femme en entrevue téléphonique avant d'aller cueillir sa médaille.

C'est la Lavalloise Tatiana Aholou qui l'a coiffée au fil en 10,71, alors qu'elle l'avait devancée par trois centièmes la semaine dernière. Deondra Green, du Lac St-Louis, a pris le troisième rang en 11,75.

«Il y a trois filles au Québec qui sont très fortes dans cette catégorie, c'était surtout de savoir dans quel ordre elles allaient finir pour le podium. Audrey a bien couru, c'était très serré», a indiqué son entraîneur au Club d'athlétisme de Gatineau et avec la délégation outaouaise, Donald Côté. 

Leduc poursuivra sa quête d'un tour du chapeau de médailles samedi avec les qualifications pour le 200 mètres ainsi que pour le saut en longueur, avec l'espoir d'être des finales de dimanche.

«Je pense que je suis capable d'aller chercher d'autres médailles et de réaliser des records personnels», dit-elle avec assurance.

S'il a fallu spécifier au début du texte qu'elle en est à ses troisièmes Jeux comme athlète, c'est qu'elle a aussi oeuvré comme bénévole lorsque la grande fête du sport québécois s'est arrêtée à Gatineau en 2010. Elle est donc bien placée pour parler de l'ambiance qui règne à cette présentation dans la grande métropole.

«L'ambiance est le fun, je pense que je l'apprécie plus parce que ce sont mes quatrièmes (et derniers) Jeux en tout et que j'ai vu comment c'était organisé dans les coulisses quand j'étais bénévole. Ça se passe bien ici même si on doit faire de longs déplacements en métro (entre le site d'hébergement et le centre Claude-Robillard)», a-t-elle relaté.

Sa médaille d'argent, la 15e de l'Outaouais à ces Jeux, a été suivie peu après d'une autre deuxième place, celle de Jérémy La Grenade au contre-la-montre chez les minimes en vélo de montagne.

En canoë-kayak plus tôt dans la journée, Sophia Jensen a mis la main sur une médaille d'or en C1-1000m, avant de contribuer à la médaille d'argent de l'équipe de C4-1000m avec Stella Duncan, Carly Little et Grace Dash.

L'Outaouais totalise maintenant sept médailles d'or, cinq d'argent et quatre de bronze à l'amorce du dernier week-end de compétition.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer