Finales relevées en perspective

Victor Krustev a éliminé Malik Bhatnagar, hier aux... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Victor Krustev a éliminé Malik Bhatnagar, hier aux Championnats canadiens de tennis des moins de 16 ans.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les organisateurs des championnats canadiens de tennis des moins de 16 ans ne se plaindront pas du menu de leur dernière journée d'activités aujourd'hui au parc de l'île de Gatineau.

Pendant qu'on s'apprête à disputer les matches les plus importants du tournoi de six jours, deux raquettes locales seront en action dans trois des huit dernières parties à l'horaire.

D'abord, après avoir été surpris en quarts de finale par Dan Martin, le Gatinois Nicaise Muamba a rebondi dans le tableau de la consolation hier en remportant ses deux matches de la journée. Sans trop de peine, il a disposé de Niels Van Noord en matinée et de Kamen Damov en après-midi pour accéder à la finale consolation. S'il l'emporte contre le Britano-Colombien Jack Davis (5e tête de série) ce matin (9h), il prendra le cinquième rang des championnats canadiens U16.

Éliminé par le Torontois Victor Krustev en trois manches hier, l'Ottavien Malik Bhatnagar jouera quant à lui dans le match pour la troisième place contre l'Ontarien Ivan Mitric sur le terrain voisin de Muamba (9h). Pour le championnat, Krustev rencontrera le Québécois Dan Martin, tombeur de Muamba dimanche.

En double, Krustev et son ami Muamba feront aussi les frais de la finale. Ils tenteront de compléter leur parcours parfait contre Jack Davis et Kiran Hem Phaterpekar.

«Quand j'ai été éliminé du tableau principal en simple, mes seuls objectifs étaient de gagner la finale de la consolation et la finale en double. Je m'entraîne avec Victor au centre national à Montréal. Nous avons une belle complicité. On s'entend bien en dehors du terrain. Ça aide notre jeu sur le terrain», a expliqué l'athlète gatinois âgé de 14 ans.

Hier, il aurait pu avoir une frousse quand il a vu son partenaire Krustev recevoir des soins thérapeutiques pendant son match de demi-finale contre Malik Bhatnagar. Il n'en était rien. «Victor est un guerrier, il va s'en sortir.»

Il avait raison, Krustev est revenu de l'arrière pour disposer de la raquette locale 4-6, 6-3, 6-2. «C'était une de ces journées. J'ai peiné sur le terrain. Mon revers était boiteux. Mon service n'était pas à point. Mes jambes étaient fatiguées. Les traitements ont aidé», a dit le Torontois, à l'aise en français puisqu'il a fréquenté l'école d'immersion à partir de la maternelle jusqu'à la 8e année.

«Mes parents y tenaient. J'y suis allé», a dit l'athlète d'origine bulgare. Ses parents ont visé juste. Le français sert bien Krustev depuis qu'il a accepté de déménager à Montréal pour s'entraîner au centre national de Tennis Canada.

Âgé de 16 ans, Krustev a été champion canadien de tennis intérieur l'hiver dernier en simple autant qu'en double. Il voudra répéter l'exploit aujourd'hui.

Chez les filles, la finale opposera la Torontoise Isabelle Boulais, fille de l'ancienne gloire du tennis canadien Patricia Hy-Boulais, à une jeune surdouée de 12 ans, Daria Tomashevskaya (10h30).

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer