Le club Cascade mise sur ses valeurs sûres

L'an dernier, Madisson MacKenzie avait triomphé en décrochant... (Courtoisie)

Agrandir

L'an dernier, Madisson MacKenzie avait triomphé en décrochant trois médailles d'or à Regina, un exploit qu'elle tentera de répéter à Ottawa.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Club de canoë Cascade de Chelsea forme un petit club en émergence. En 2014, aux championnats canadiens de canoë-kayak de vitesse disputés à Régina en Saskatchewan, les 10 athlètes du club avaient rapporté 11 médailles dans leurs bagages.

À compter d'aujourd'hui, les championnats canadiens auront lieu dans leur cour, à Mooney's Bay, à Ottawa. Avec l'avantage de cette proximité, le club Cascade sera outillé pour aller à la guerre. Ils seront 27 à défendre les couleurs du club en 2015. Ce n'est pas pour rien que l'entraîneur Frédéric Loyer a placé la barre haute.

«L'an dernier, avec seulement 10 athlètes, nous avions pris le 13e rang des clubs au Canada. Nous pouvons certainement mieux faire cette année. Notre équipe sera bien plus complète surtout que pour la première fois de notre histoire, nous aurons une embarcation dans l'épreuve maîtresse du canoë de guerre!»

Le grand canoë de guerre est une vieille tradition canadienne. L'embarcation compte 15 places. «Ça va très vite et c'est spectaculaire. Cette catégorie n'existe pas à l'international, mais ici, tout le monde raffole de cette course. Même si nous n'avons jamais pu nous entraîner 15 à la fois, nous avons gagné notre première course aux championnats provinciaux chez les moins de 17 ans. Nous aurons une équipe de 14 filles et un barreur qui va essayer d'aller chercher une médaille dans cette course cette semaine», raconte l'entraîneur Loyer, l'air amusé.

Celui-ci misera sur certaines valeurs sûres au cours d'ici la fin de la compétition samedi. D'abord, les deux premières journées seront réservées aux courses individuelles. Gagnante de trois médailles d'or en monoplace dans la catégorie des moins de 19 ans l'an dernier, Madisson MacKenzie tentera de répéter ses exploits, cette fois dans la catégorie junior. «Elle a des ambitions olympiques. Elle est encore inscrite en K1 - 200 mètres, K1 - 500 mètres et K1 - 1000 mètres», a dit l'entraîneur au sujet de l'athlète de 19 ans.

DES NOMS À SURVEILLER

Les filles sont le fer de lance du club Cascade. Âgées de 17 ans, Tess Peterman et Jewelia Orlick ont aussi remporté des médailles l'an dernier et voudront faire de même près de la maison. Décorées à Régina, Katherine Markhauser et Mikeala Lovett seront également dans le coup. Monica Black se joindra à elles en K-4 sur 200 mètres.

Chez les garçons, le club Cascade fonde ses meilleurs espoirs sur le duo de Thomas Markhauser et Connor Ferh, qui était monté trois fois sur le podium en Saskatchewan chez les juniors.

Fraîchement arrivé d'Italie où il défendait les couleurs canadiennes aux championnats du monde jusqu'à dimanche, le Gatinois Gabriel Beauchesne-Sévigny prendra part à quatre courses cette semaine où il représentera son club d'origine de Trois-Rivières.

Au total, Ottawa servira de terre d'accueil à 1200 pagayeurs en provenance de 42 clubs au Canada au cours des six prochains jours.

jfplante@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer