L'impatience, vertue des jeunes

Brooke Henderson, de Smith Falls, participera à l'Omnium... (Photo Frank Gunn, PC)

Agrandir

Brooke Henderson, de Smith Falls, participera à l'Omnium féminin Canadien Pacifique cette semaine.

Photo Frank Gunn, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Brooke Henderson a hâte de retourner sur le terrain

On prend rapidement goût à la victoire. 

Brooke Henderson n'a pas eu le temps de bien digérer son premier sacre sur le circuit de la LPGA. 

Elle n'a peut-être même pas encore réalisé qu'elle est devenue dimanche la troisième plus jeune golfeuse à remporter un tournoi dans le plus important circuit féminin sur la planète.

Dans une conférence téléphonique organisée par Golf Canada, hier après-midi, l'adolescente de Smiths Falls, dans la vallée de l'Outaouais, a tôt fait de nous faire comprendre qu'elle se tourne vers l'avenir. 

«Je suis très emballée à l'idée de retourner sur le terrain immédiatement. J'aimerais bien signer une deuxième victoire en autant de semaines», a-t-elle déclaré d'emblée. 

Deux victoires consécutives. Rien de moins. 

Henderson n'a pas l'air de se formaliser du fait que toute l'attention sera tournée vers elle, puisque le tournoi qu'elle ambitionne de gagner cette semaine sera l'Omnium féminin Canadien Pacifique. 

Elle sera clairement une des favorites - sinon la favorite de la foule - lors du tournoi qui sera présenté au Vancouver Golf Club de Coquitlam, en Colombie-Britannique. 

«L'attention médiatique, c'est une bonne chose! Je dois simplement m'assurer de me fier à mon plan de match. Je n'ai pas joué aussi bien que j'aurais voulu lors de mes participations précédentes à l'Omnium canadien. Je dois continuer à faire ce que j'ai fait dernièrement. Je ne m'ajouterai pas de pression inutilement sur les épaules. Jouer à la maison, dans mon pays, doit être une source de plaisir.» 

Au bout du fil, durant sa conférence d'une quinzaine de minutes, l'athlète de - presque - 18 ans n'avait pas l'air trop tendue. 

La confiance doit être à son comble chez celle qui a complètement distancé la compétition la fin de semaine dernière. Elle a remporté la Cambia Portland Classic avec huit coups de moins que sa plus proche poursuivante. 

Avec son score cumulatif de moins 21, elle a battu le record du tournoi qui appartenait à Suzann Pettersen, une de ses idoles d'enfance. 

Comme si ce n'était pas assez, elle a été jumelée à une autre de ses idoles, Morgan Pressel, pour la dernière ronde de la compétition. 

«J'avais joué une ronde en compagnie de Morgan plus tôt, cette saison, à San Francisco. J'étais très nerveuse. 

«Par conséquent, je n'avais pas joué aussi bien que j'aurais voulu. C'était différent à Portland. Quant au record de Suzann... Je n'y pensais pas vraiment quand j'étais sur le terrain, mais je suis quand même très fière de l'avoir battu.» 

SE REPOSER? PLUS TARD 

Qu'elle réussisse ou non à signer une deuxième victoire consécutive sur la côte ouest, Brooke Henderson s'accordera bientôt quelques jours de repos chez elle, à Smiths Falls. 

Ça lui laissera un peu de temps pour apprécier ce qui lui arrive. Sa victoire à Portland lui a permis de grimper au 17e rang du classement mondial. 

Elle a quitté Portland avec un chèque de 195000$US dans ses valises. Ses bourses accumulées dans ses 10 premiers tournois de la saison dépassent déjà les 600000$. 

Elle n'a pas eu le temps de vraiment dépenser sa fortune. 

«En ce moment, j'économise. Quand le temps viendra, j'essaierai de dépenser intelligemment», promet-elle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer