Sur les traces de Bouchard

Deux récentes victoires en Italie permettent à Mélodie... (Patrick Woodbury, LeDroit)

Agrandir

Deux récentes victoires en Italie permettent à Mélodie Collard, de Luskville, d'aborder le tournoi de Gatineau en pleine confiance.

Patrick Woodbury, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les ratées d'Eugenie Bouchard cette saison n'empêchent pas le tennis féminin canadien et québécois de bien se porter.

Les amateurs de tennis de la région devraient en avoir un aperçu au cours de la prochaine dizaine alors que quelques jeunes raquettes qui aspirent à suivre les traces de la jeune vedette pour atteindre le circuit WTA seront de passage pour la deuxième édition du Challenger Banque Nationale de Gatineau.

Finaliste l'an dernier, la Montréalaise Françoise Abanda sera à la tête de la délégation canadienne même si elle a connu certaines difficultés elle aussi cette saison. La 255e joueuse mondiale sera notamment appuyée par l'Ontarienne Carol Zhao, étudiante à l'Université de Stanford qui vient de gagner l'or aux Jeux panaméricains en double avec l'Ottavienne Gabriela Dabrowski.

La jeune sensation de 16 ans Charlotte Robillard-Millette tentera de se joindre à eux dans le tableau principal en passant auparavant par les qualifications qui auront lieu en fin de semaine au parc de l'Île. En raison de son âge, cette championne de deux tournois sur le circuit junior mondial n'a droit qu'à trois laissez-passer et elle en a déjà utilisé un pour participer au Challenger de Granby cette semaine.

«Nos joueuses canadiennes sont la raison principale pourquoi on organise ce tournoi-là, c'est pour leur donner la chance de le jouer. Là on a des joueuses qui sont de calibre, elles l'ont prouvé. Elles peuvent non seulement aspirer à gagner des matches, mais aussi à remporter le tournoi, comme Françoise qui était passée si près l'an passé et qui voudra certes se venger et l'emporter cette fois. Et on en a d'autres qui poussent derrière, comme Charlotte qui gagne tout ce qu'elle peut gagner sur le circuit junior», a indiqué Richard Quirion, directeur des tournois pour Tennis Canada.

Ces joueuses s'inspirent évidemment du parcours de Bouchard, qui avait atteint le 5e rang mondial à la fin de la saison 2014 avant de chuter au 26e rang cette année.

«Avoir quelqu'un de chez nous qui a eu autant de succès, ça prouve à tout le monde que c'est possible. Charlotte est le meilleur exemple: pour elle, Eugenie est une joueuse de tennis comme les autres. Ce n'est pas un modèle à suivre en tant que tel, c'est une preuve que la réussite est possible (en suivant) un cheminement similaire, qui se passe au Québec et au Canada, avec les coachs du Centre national», ajoute Quirion.

UNE CHANCE DE BRILLER

L'Outaouais pourrait bien avoir une joueuse de ce calibre dans la prochaine génération, alors que la jeune Mélodie Collard, de Luskville, accumule les succès chez les moins de 12 ans. Elle revient justement d'Italie, où elle a remporté un tournoi junior du circuit européen à Bressanone, en Italie, en plus d'un tournoi par équipe de la Nation's Cup à Salò.

«J'ai bien hâte de jouer ce tournoi (le Challenger) d'ici deux ou trois ans... Pour moi, voir Eugenie faire si bien, c'est inspirant. Ça me montre que Tennis Canada peut t'amener jusqu'à ce niveau-là», confiait-elle hier lors de la conférence de presse de l'événement tenue en plein centre-ville, au milieu de la rue Laval.

Parmi les joueuses internationales qui seront à Gatineau à compter de lundi, notons les deux premières têtes de série, l'Américaine Alexa Glatch (161e au monde) et la Japonaise Shuko Aoyama (221e). L'Anglaise Laura Robson, une ancienne membre du top-30 qui revient après plusieurs blessures, s'est également vu octroyer un laissez-passer, tout comme les jeunes Canadiennes Katherine Sebov et Bianca Andreescu.

Un quatrième laissez-passer reste à être offert et huit joueuses seront ajoutées au tableau à l'issue des qualifications qui auront lieu samedi et dimanche sur les courts rénovés (avec un nouveau court central de 700 places) du parc de l'Île.

mbrassard@ledroit.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer