Une compétition féroce à prévoir

En l'absence de la championne Stéphanie Foretz, qui... (Martin Roy, Archives LeDroit)

Agrandir

En l'absence de la championne Stéphanie Foretz, qui s'est retirée de la compétition, Françoise Abanda voudra s'illustrer.

Martin Roy, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le plateau de la deuxième édition du Challenger Banque Nationale de Gatineau sera plus relevé cette année.

La journée d'hier était la dernière qui permettait aux joueuses se retirer du tournoi de tennis qui sera disputé au parc de l'Île du 25 juillet au 2 août. Même si le Challenger a perdu sa plus grosse pointure potentielle hier, le tournoi est assuré d'accueillir une joueuse mieux classée que Risa Ozaki, première tête de série l'an dernier avec son 187e rang mondial.

La Tchèque Barbara Krejcikova, classée 141e au monde, s'est désistée à la dernière minute hier. À moins d'une surprise de Tennis Canada qui se réserve le droit d'accorder six laissez-passer, c'est l'Américaine Alexa Glatch qui sera la favorite du tournoi doté d'une bourse globale de 25000$US.

La Californienne de 25 ans occupe le 158e rang mondial. Elle a déjà remporté les Challengers de Toronto et du Saguenay en 2008 et elle compte deux victoires sur le circuit de l'ITF cette saison. La Japonaise Hiroko Kuwata (178e) sera la deuxième tête de série alors que la Française Julie Coin (187e), qui était à Gatineau l'an dernier, sera la troisième joueuse parmi les 200 meilleures au monde à Gatineau.

Celle qui l'avait éliminée, la Québécoise Françoise Abanda, a également confirmé sa présence au grand bonheur des organisateurs. Ralentie par les blessures cette année, Abanda occupe le 257e rang mondial. Elle avait été finaliste contre la Française Stéphanie Foretz à Gatineau. La championne ne pourra malheureusement pas défendre son titre. Maintenant classée 171e, la joueuse de 34 ans s'est retirée de la compétition dimanche.

«Nous sommes déçus de ce retrait. Nous l'attendions. Elle était arrivée avec Julie Coin l'an dernier, mais Stéphanie prend de l'âge et elle se questionne sur son avenir», a indiqué le coordonnateur du tournoi, Mathieu Toupin.

Dix-huit joueuses des 32 joueuses du tableau principal sont déjà confirmées. La Canadienne Carol Zhao (247e) est aussi assurée de participer au tournoi pour une deuxième année consécutive. Tennis Canada octroiera bientôt six laissez-passer alors que les huit autres places seront décernées aux joueuses qui passeront par les qualifications.

L'Ottavienne Petra Januskova (720e), qualifiée l'an dernier, sera de retour au parc de l'Île dans deux semaines. Elle aussi gagnante des qualifications en 2014, la Franco-Ontarienne Élisabeth Fournier a quant à elle pris sa retraite du tennis professionnel. Cette année, elle donnera plutôt un coup de main aux organisateurs.

Passée sous le bistouri récemment, la Gatinoise Véronique Sabourin ne pourra pas participer aux qualifications. La prochaine joueuse locale à faire du bruit sera probablement Mélodie Collard. Elle vient justement de gagner son premier tournoi international en Italie chez les 12 ans et moins. Selon Mathieu Toupin, la jeune Collard est peut-être à deux ans d'une participation au Challenger de Gatineau.

Les organisateurs du tournoi planifient une conférence de presse mercredi prochain pour faire la promotion des vedettes de son tournoi.

jfplante@ledroit.com

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer