Perron troisième chez lui

L'Aylmerois Jean-Sébastien Perron pouvait difficilement demander mieux, lui... (Courtoisie, Équipe Santé Universelle - Marin Bikes)

Agrandir

L'Aylmerois Jean-Sébastien Perron pouvait difficilement demander mieux, lui qui participera au Tour de Beauce dès mercredi.

Courtoisie, Équipe Santé Universelle - Marin Bikes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça criait son nom en guise d'encouragement le long du boulevard des Allumettières et de la promenade du Lac-des-Fées. Un appui qui a failli mener le favori local jusqu'à la victoire.

Jean-Sébastien Perron a terminé troisième samedi à la course sur route masculine du Grand Prix cycliste de Gatineau. L'athlète du secteur Aylmer a été devancé de quelques centimètres par le vainqueur,

Sébastien Cossette (Scott Rack Ultra).

Stephen Keeping (Transports Lacombe/Devinci) s'est retrouvé en sandwich entre les deux coureurs, prenant le deuxième rang de cette épreuve de 112 km. Le trio a arrêté le chrono à deux heures, 38 minutes et trois secondes.

« J'ai eu beaucoup de plaisir à rouler. Ma blonde était là, mes parents aussi. J'ai grandi dans ces rues-là. » Jean-Sébastien Perron

« J'ai eu beaucoup de plaisir à rouler.

Ma blonde était là, mes parents aussi. J'ai grandi dans ces rues-là. J'ai revu des gens que j'ai côtoyés au fil des ans au hockey, en ski de fond ou en vélo, a raconté Perron, qui défend les couleurs de la nouvelle équipe cycliste de l'Outaouais, Santé Universelle Marin Bikes.

« J'aurais aimé gagner, mais j'ai commencé mon sprint trop tôt et je me suis fait avoir à la fin, a-t-il ajouté.

Mais terminer troisième, ce n'est pas mauvais. »

Il s'agit d'une deuxième visite sur le podium cette saison pour l'ancien membre de l'équipe nationale.

Il avait pris le deuxième rang le mois dernier lors d'une course à Syracuse.

Sa plus récente performance arrive à un bon moment.

Ses coéquipiers et lui participeront dès mercredi au Tour de Beauce, sanctionné par l'Union cycliste internationale (UCI). Santé Universelle Marin Bikes misera beaucoup sur Perron, un habitué de ce rendez-vous. Il a pris le départ de la course par étapes cinq ans de suite.

« Avant que je commence à travailler en 2012 », a précisé cet ingénieur forestier.

Occupé par le boulot, le cycliste âgé de 29 ans a notamment dû faire une croix sur le GP de Saguenay, il y a une dizaine de jours. Il préférait utiliser ses journées de congé en vue du Tour de Beauce.

Il ne faut pas s'attendre à le voir se battre pour une place dans le top 3. Perron partagera son expérience en plus de chapeauter un coureur invité, Chad Beyer. « Un gars qui a déjà fait le Tour d'Italie. Quelqu'un qui a un fort potentiel de très bien faire au classement général. »

Jean-Sébastien Perron possède lui aussi une belle feuille de route. Il a déjà roulé au Tour des régions italiennes chez les moins de 23 ans. L'équipe nationale l'a aussi recruté lors des deux automnes précédents pour le Tour de l'Alberta.

La sixième édition du GP cycliste de Gatineau a pris fin hier avec la présentation d'une étape de la Coupe Québec de même que de la Medio Fondo et la Gran Fondo.

mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer