Duel de championnes à Papineauville

La boxeuse de la Petite-Nation, Vanessa Lepage-Joanisse, affrontera... (Photo sergeroyphoto.com)

Agrandir

La boxeuse de la Petite-Nation, Vanessa Lepage-Joanisse, affrontera Melinda Watpool samedi soir lors d'un combat qui promet d'être enlevant.

Photo sergeroyphoto.com

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

La championne canadienne chez les 81 kg, Vanessa Lepage-Joanisse, n'aura pas la tâche facile samedi soir lors du combat final du Gala du club de boxe Petite-Nation présenté au centre communautaire de Papineauville, en marge des Jours J BMR. La pugiliste de Plaisance tentera d'avoir le dessus sur Melinda Watpool, une ancienne championne couronnée à quatre reprises qui ne s'en laisse pas imposer.

« Ça risque d'être une finale assez spectaculaire. On aura le droit à deux boxeuses qui ont le même style explosif et qui aiment mettre de la pression et lancer des bombes. Ça peut durer longtemps comme ça peut s'éteindre assez vite. Ça va être une belle guerre », note le promoteur du gala et entraîneur de Lepage-Joanisse, Stéphane Joanisse, à propos de ce duel au sommet qui complétera la carte des 14 combats prévus pendant la soirée.

Watpool, un produit du Club Dewith Frazer, à Mississauga, n'est pas la première venue sur une arène de boxe. Elle a dominé le circuit national dans sa catégorie de poids entre 2008 et 2011, obtenant quatre titres consécutifs de championne canadienne. Durant sa jeune carrière, elle a notamment affronté la Championne olympique américaine Claressa Shields ainsi que la double championne mondiale canadienne Mary Spencer. Deux batailles acharnées qui se sont terminées par des défaites serrées pour la Torontoise.

« Ça donne une idée du défi qui nous attend », lance Stéphane Joanisse qui demeure malgré tout confiant que sa boxeuse de 19 ans sortira victorieuse. « Vanessa a plus de vitesse, est plus forte physiquement et a une meilleure défensive que Watpool. On a déjà de bons avantages de base, mais la pression de jouer à domicile pourrait venir jouer dans la balance. Vanessa a toujours de la difficulté à performer devant son public. Il faudra qu'elle travaille ce point pour gagner », indique le coach.

Autre duel prometteur

Outre le grand combat de cette soirée mettant en vedette la favorite locale, les amateurs pourront aussi se mettre sous la dent une demi-finale opposant l'athlète de Buckingham, Danyk Croteau, à Maxime Achille, un cogneur du Club de boxe de Verdun qui possède une fiche de 16 victoires en 21 combats. C'est initialement Aljermaine Burnett, de Toronto, que Croteau devait affronter. Celui-ci a toutefois dû déclarer forfait à la dernière minute en raison d'une blessure.

« Ça va être un bon combat pour Croteau. Achille est un gars qui a une bonne force de frappe. Ça risque d'être technique », observe Stéphane Joanisse.

L'événement habituellement disputé à Saint-André-Avellin se déplace pour une première fois à Papineauville cette année. La salle communautaire peut accueillir jusqu'à 800 spectateurs. Près de 400 billets avaient été vendus en date de vendredi matin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer