La Fondation Pat-Burns fait appel à Charles Henry

Le premier tournoi de golf au profit de... (Archives, La Presse)

Agrandir

Le premier tournoi de golf au profit de la Fondation Pat-Burns, prévu le 7 août, sera sous la présidence d'honneur de Charles Henry, ancien gouverneur et directeur gérant des Olympiques de Gatineau.

Archives, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça bouge à la Fondation Pat-Burns.

Après un premier match de hockey-bénéfice l'hiver dernier, il y aura une première remise de bourses à des entraîneurs méritants le mois prochain lors du Gala Loisir Sports Outaouais. Et la Fondation a aussi annoncé jeudi qu'elle tiendra un premier tournoi de golf le 7 août prochain au club de golf Tecumseh de Gatineau.

L'événement sera placé sous la présidence d'honneur de l'ancien gouverneur et directeur-gérant des Olympiques de Hull/Gatineau, Charles Henry, qui est bien heureux de s'associer à la fondation qui porte le nom du premier entraîneur qui a travaillé pour lui à son arrivée à la barre de l'équipe.

« Je suis très content. Pat, c'est un vieux de la vieille, comme on dit, et ça m'a fait vraiment plaisir quand ils m'ont demandé d'être le premier (président d'honneur) du tournoi. C'est quelque chose dont je suis fier et j'espère que ce sera un gros succès, surtout que le hockey mineur a besoin d'aide, bien des parents n'ont pas les moyens d'inscrire leurs jeunes. Si la Fondation peut aider un, deux ou 10 jeunes à s'inscrire au hockey, bien il faut le faire », confiait Henry hier lors d'un point de presse tenu au Tecumseh.

Lancée avant le décès de l'ancien policier et entraîneur des Olympiques et du Canadien, notamment, en 2010, puis relancée en 2014, la Fondation s'est donnée comme mission d'aider la relève des entraîneurs dans la région, mais aussi d'émettre des bourses pour donner un coup de pouce aux jeunes athlètes issus de familles défavorisées.

« Un tournoi de golf, c'est un classique pour amasser des fonds. Ça peut devenir très lucratif et c'est important pour nous de bien réussir et d'avoir une bonne visibilité. Le but est d'assurer la pérennité de la Fondation et de pouvoir aider des jeunes athlètes et des entraîneurs, comme l'avait souhaité mon père. Le but n'a pas changé depuis qu'on a créé (ce fonds) avec lui », a indiqué le président de la FPB, Jason Burns, le fils de l'entraîneur intronisé au Temple de la renommée du hockey en novembre dernier.

Les organisateurs du tournoi ne se sont pas fixé d'objectifs en terme d'argent à récolter pour cette première édition, où 36 équipes de 6 joueurs sont espérées. Plusieurs anciens protégés de Burns avec les Olympiques devraient cependant être présents, espère l'ancien défenseur Luc Chénier, qui a déjà approché les Luc Robitaille et Pat Brisson de l'édition de 1985-1986, finaliste au tournoi de la coupe Memorial.

« Nous allons dévoiler une liste d'anciens joueurs et personnalités du monde du hockey plus tard cet été, quand nous aurons obtenu des confirmations », a noté Chénier.

Charles Henry aurait bien aimé que l'ancien propriétaire des Olympiques Wayne Gretzky soit de la partie, mais il ne sera probablement pas disponible. Son père Walter, grand ami de Henry, devrait cependant y être.

Un encan silencieux de chandails et autres souvenirs est évidemment prévu et Jason Burns a confié qu'il mettra en vente certains souvenirs provenant de la collection personnelle de Pat Burns à cette occasion.

Les intéressés à s'inscrire au tournoi ou à le commanditer peuvent obtenir plus de détails en visitant le site Internet du Tecumseh, au www.golftecumseh.ca, ou encore celui de la fondation au www.fondationpat-burns.com.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer