Canuel chasse la malchance

Karol-Ann Canuel... (Photo courtoisie Brakethrough Media)

Agrandir

Karol-Ann Canuel

Photo courtoisie Brakethrough Media

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Finie la malchance. Pas de chute, ni de bris mécanique cette fois-ci. Juste une athlète soulagée.

Karol-Ann Canuel a pu célébrer une première victoire cette saison en Europe, samedi après-midi. La cycliste de Gatineau a remporté la quatrième épreuve de la Gracia Orlova, une course par étapes disputée en République tchèque.

«Je suis tellement contente. J'avais besoin de ça, surtout avec tout ce qui s'est passé. Oui, ça fait du bien», a avoué Canuel au bout du fil.

L'athlète âgée de 27 ans a subi des fractures du pelvis et au cou lors de deux incidents différents en course dans les 11 derniers mois. Des blessures qui l'ont rendue craintive par moments depuis son retour sur le bitume en mars au sein de l'équipe Velocio-SRAM.

«Une belle course»

Canuel s'est échappée avec huit kilomètres à parcourir de cette épreuve de 63,5km. Une montée attendait les participantes dans les sept derniers kilomètres.

«Ce fut une belle course de l'équipe. Tout le monde couvrait les attaques. J'ai eu une opportunité vers la fin et je l'ai saisie, a-t-elle relaté.

«J'ai tout donné. J'ai souffert... vraiment souffert.»

Sa victoire a été applaudie par la directrice sportive de Velocio-SRAM.

«Karol-Ann a surmonté de la malchance au début de ce Tour.

«Elle a connu une belle course», a soutenu Beth Duryea sur le site web de l'équipe.

Canuel avait terminé en 114e position lors de la première étape.

«Plus tôt dans la course, une fille avait touché ma roue arrière avec son vélo. Je crois qu'elle a accroché mon dérailleur parce que dans la montée finale, je n'avais plus de puissance. Mon dérailleur a brisé.»

Cette dernière s'était bien resaisie le lendemain, aboutissant au 13e rang lors de la deuxième étape de 100km. Puis samedi matin, elle a affiché le quatrième meilleur chrono au contre-la-montre individuel.

Hier, Canuel a terminé la Gracia Orlova avec une 65e position. Elle a vu sa coéquipière Alena Amialiusik remporter le maillot jaune, devançant une autre membre de Velocio-SRAM, l'Allemande Trixi Worrack.

Toutes ces cyclistes mettront le cap vers l'Amérique du Nord dans les prochaines heures. Elles se taperont le Tour de Californie puis le Grand Prix de Gatineau.

Mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer