Pas sans un petit pincement au coeur

Après des années de bons et loyaux services... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Après des années de bons et loyaux services dans l'Outaouais, l'entraîneur de natation Michel Bérubé entreprend un nouveau défi à Montréal.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La natation en Outaouais encaisse un dur coup.

L'entraîneur Michel Bérubé, qui forme des nageurs élites depuis le début des années 1980, s'en va à Montréal. Il a été embauché à titre de directeur performance, relève et développement au sein de la Fédération de natation du Québec.

Une nouvelle qui a été confirmée dans les dernières heures par les deux parties.

«J'aurais aimé que ça sorte la semaine prochaine, mais les rumeurs commençaient à circuler», a lancé Bérubé lorsque joint à Toronto.

Ce dernier se trouve en ce moment dans la Ville Reine en vue des championnats canadiens et des essais nationaux. Cinq de ses protégés du club de natation de Gatineau, Pierre-Adrien Simard, Ivan Cocunubo, Nicolas Masse-Savard, Anthony Bluteau et Caitlin Hodge tenteront de monter sur le podium et même obtenir une affectation internationale.

«Ça fait un petit pincement au coeur de quitter, de savoir qu'il s'agit de ma dernière compétition. Mais chaque chose dans la vie a une fin.»

Bérubé attaquera son prochain défi d'ici la fin du mois d'avril. Il sera en charge du développement des programmes de natation en piscine pour les nageurs groupes d'âge, juniors et seniors de même que des programmes sport-études collégial et universitaire. On va lui confier aussi le suivi des athlètes des équipes du Québec.

Au fil des ans, plusieurs de ses nageurs ont gagné des titres canadiens en plus de participer à des championnats du monde, Jeux olympiques et Jeux paralympiques. Quelques noms? Yannick Lupien, Chanelle Charron-Watson et Camille Bérubé.

«À l'âge où je suis rendu, j'ai le goût de passer à autre chose. Puis ça risque d'être mon dernier emploi», a fait remarquer l'homme âgé de 54 ans.

Ancien joueur de l'équipe canadienne de... water-polo, le quinquagénaire a effectué ses débuts comme entraîneur de natation avec le défunt club aquatique Grande-Rivière d'Aylmer (CAGRA). Il a été en poste de 1981 à 1996 avant de déménager à Markham.

On l'a vu aussi au sein du personnel d'entraîneur aux Jeux olympiques en 2000 à Sydney. Il a dirigé par la suite le centre national de natation de l'Université Laval.

Bérubé est revenu en Outaouais en 2009. Fortement recommandé par Natation Canada, il avait été embauché par le club de natation de Gatineau, qui s'apprêtait à faire son entrée à la piscine de dimension olympique du centre sportif.

«EXTRÊMEMENT FIER»

«Je suis extrêmement fier du travail accompli depuis six ans, quand je regarde où j'ai pris le club et où je le laisse. Je crois dans l'avenir du club. Et je travaille avec le conseil d'administration pour assurer une continuité et l'aider à trouver un entraîneur d'expérience qui pourra l'amener au prochain niveau.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer