... et le bronze pour De Haître

Vincent De Haître a remporté le bronze samedi... (Associated Press)

Agrandir

Vincent De Haître a remporté le bronze samedi à la dernière épreuve de 1 000 m sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste.

Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Vincent De Haître attendait ce moment depuis quatre mois.

L'athlète franco-ontarien de Cumberland est monté sur le podium pour une première fois en carrière sur le circuit de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur longue piste. Il a remporté le bronze à la dernière épreuve de 1000m de la saison disputée samedi en Allemagne.

Un des rares qui ont été plus vite que lui?

Son coéquipier Denny Morrison, qui a mis la main sur l'or.

«Ce fut une de mes plus belles journées de la saison. J'étais tellement content aussi d'être sur le podium avec Denny, a relaté De Haître, âgé de seulement 20 ans. Nous nous sommes tellement amusés durant les célébrations.»

À quel point?

«Nous avons fait un tour de la piste en joggant et en saluant la foule.»

Il s'agissait de sa première médaille, lui qui a connu une saison digne des plus cruelles montagnes russes.

Son hiver avait bien commencé avec une quatrième position au 1000m d'Obihiro, au Japon.

«La course suivante, j'ai terminé 19e à Séoul. J'étais déçu. Je me disais que ma quatrième place avait peut-être été un coup de chance.

«Quand j'ai repris l'entraînement, je me suis demandé ce que je pouvais faire pour retourner en quatrième place ou mieux. J'ai appris plusieurs leçons au cours de la saison, autant au point de vue technique que stratégique. J'ai continué à m'améliorer. J'ai fini 15e et 13e à d'autres Coupes du monde puis 12e aux championnats du monde.»

Une de ces leçons 101 lui a servi samedi sur la glace allemande.

«J'ai réalisé que je ne dois pas paniquer si je ne suis pas trop vite au départ. Je sais que ce n'est pas une de mes forces.»

De Haître n'a pas volé cette médaille de bronze. Il a dû affronter un des pelotons les plus relevés de la saison.

«De beaux prix en argent sont remis ici au top-10. Tous les gros noms participent à la course. C'est pourquoi je suis encore plus heureux de ma performance, surtout à la fin d'une longue saison comme ça.»

Ajoutez à cela les maux de dos qui l'ont ralenti au milieu de l'hiver.

Un mois de repos l'attend à son retour au pays. Ensuite, il va enfourcher son vélo. Une participation aux Jeux panaméricains, qui auront lieu à Toronto en juillet, se trouve dans sa mire, lui qui a déjà représenté le Canada dans cette discipline d'été aux Jeux du Commonwealth et les championnats du monde juniors.

Mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer