Sandgren a le meilleur sur Bester

L'Américain Tennys Sandgren a remporté son match contre... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

L'Américain Tennys Sandgren a remporté son match contre le Canadien Philip Bester en deux sets de 6-3 et 7-6.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

C'était la bataille des joueurs aux hanches reconstruites hier en finale du tournoi de tennis Futures de Gatineau à la Sporthèque.

L'Américain Tennys Sandgren a eu le meilleur sur le Canadien Philip Bester en deux sets de 6-3 et 7-6 (9-7 au bris) pour remporter le titre de cette huitième édition, avec les 28 points au classement de l'ATP et la Bourse de 2160$US qui l'accompagnent.

Bester, qui avait remporté un tournoi Futures la semaine dernière en Italie, a éprouvé certains problèmes avec son service, en particulier au premier set alors que celui-ci a été brisé à quatre reprises. Le joueur originaire de la Colombie-Britannique a de plus commis une double faute sur son deuxième service au point de match, un appel de l'arbitre avec lequel il n'était pas trop d'accord.

«Ce sont des choses qui vont arriver à ce niveau-ci, mais ce n'est pas la raison pour laquelle j'ai perdu. J'ai été un peu malchanceux, mais je vais quand même sortir beaucoup de positif des deux dernières semaines. J'ai joué beaucoup de tennis et ce n'était pas évident de jouer ici au lendemain de mon arrivée d'Italie, mais les physiothérapeutes ici m'ont aidé à bien faire la transition», a raconté Bester après sa défaite en finale, qui lui a valu une bourse de 1270$ et 14 points ATP, de quoi améliorer son 481e rang mondial

Le Canadien a tout donné

Bester s'est bien battu alors qu'il a réussi à briser le service de son adversaire à 4-5 au deuxième set, sauvant deux balles de match. Mais ce fut finalement en vain.

«J'aurais aimé en finir plus vite, mais il m'a rendu la vie très difficile, a dit Sandgren. J'ai raté un coup gagnant par un pouce, puis j'ai envoyé un 'smash' dans le filet, ce qui n'aurait pas dû arriver. Je me suis dit que je n'étais pas dû pour gagner à ce moment, mais j'ai continué à me battre. Ce n'est jamais facile de finir un tournoi, surtout que je n'avais pas gagné depuis ma blessure. J'ai joué un peu nerveusement sur mon service à 5-4. Il y a eu des décisions douteuses des deux côtés dans ce match, peut-être un peu plus de son côté alors que ça s'égalise habituellement.»

Sandgren a été opéré à la hanche en mars de l'an dernier afin de régler un problème avec son labrum, une intervention chirurgicale dont Bester avait eu besoin lui aussi quelques mois plus tôt.

«J'imagine qu'il faut remercier la médecine moderne si nous étions ici (hier). En plus, le gars que j'ai battu en demi-finale (samedi, Nicolas Meister) a eu la même chose lui aussi», a indiqué Sandgren.

Non semé comme son adversaire d'hier, Sandgren, qui était classé 655e au monde avant le tournoi, participera aux deux autres tournois Futures qui auront lieu au Québec dans les deux prochaines semaines, à Sherbrooke et Drummondville. Il s'attend à être attendu de pied ferme par ses adversaires après cette victoire.

Mbrassard@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer