Mélodie Collard épate en France

Mélodie Collard est vice-championne canadienne et championne québécoise.... (Courtoisie)

Agrandir

Mélodie Collard est vice-championne canadienne et championne québécoise.

Courtoisie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il s'agit d'un des tournois les plus prestigieux au monde chez les 12 ans et moins. De grands noms du tennis y ont déjà participé, de Kim Clijsters à Dinara Safina en passant par Amélie Mauresmo et Rafael Nadal.

De quoi rendre l'exploit d'une raquette de l'Outaouais encore plus remarquable à l'Open Super 12 d'Auray, en France. Mélodie Collard a terminé deuxième, dimanche, lors de la finale en double féminin.

Sa coéquipière Daria Tomashevskaya, de Burlington, et elle se sont inclinées en finale contre un duo russe en deux manches de 6-2 et 7-5. Quelques jours plus tôt, la jeune joueuse de Hull avait atteint la ronde des 16 en simple.

Son parcours avait été stoppé par la future championne de l'événement, qui l'a vaincue en deux sets de 6-3 et 6-4.

« Mélodie a donné la plus belle opposition du tournoi à cette joueuse, a relaté son entraîneur chez Tennis Outaouais Performance (TOP), Mathieu Toupin. Plusieurs personnes, que ce soit des bénévoles, des commanditaires et des entraîneurs, sont allées la féliciter. Ils ont été impressionnés par elle. »

Âgée de 11 ans, Collard a participé à l'Orange Bowl en Floride en décembre. Elle faisait partie de l'équipe canadienne.

Une place que la petite droitière avait obtenue grâce à ses performances en 2014. Vice-championne canadienne en simple chez les 12 ans et moins, l'étudiante du programme sport-études primaire de l'école du Dôme avait remporté le titre québécois, autant en simple qu'en double. À cela s'est ajoutée une médaille d'or aux Jeux du Québec, un tournoi par équipe.

UN DÉCLIC MONDIAL

« Mélodie a fait de belles choses à l'Orange Bowl puis à Auray. Elle prend de plus en plus de place sur le court, a avoué Toupin, qui a suivi toutes les parties de sa protégée via le web.

« Il y a un déclic international qui vient de se produire dans son cas. Il y a eu du gros tennis à Auray. Les Russes étaient là. Les Espagnoles et les Serbes aussi. Toutes les grosses nations de tennis étaient représentées. »

Collard devait se pointer en Outaouais durant la nuit d'hier à aujourd'hui. Elle aura peu de temps pour récupérer.

Ce sera direction vers Saguenay jeudi en vue des championnats québécois chez les 14 ans et moins.

mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer