Un premier titre depuis 1992

Ted Butler, Don Westphal, Maurice Cayouette et Michel... (Courtoisie, Facebook Curling Québec)

Agrandir

Ted Butler, Don Westphal, Maurice Cayouette et Michel Laroche (de gauche à droite), sont les nouveaux champions québécois de curling senior.

Courtoisie, Facebook Curling Québec

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Vingt-trois ans, c'est long. Finie l'attente pour Ted Butler, qui va enfin renouer avec l'élite du curling canadien.

Le quatuor du skip de Buckingham s'est qualifié en vue des championnats nationaux seniors, qui auront lieu du 21 au 28 mars à Edmonton.

Il a obtenu sa place en remportant le titre québécois, samedi après-midi, à Sorel-Tracy.

Une victoire de 4-3 grâce à un point inscrit au huitième et dernier bout de la finale contre l'équipe de Jacques Dufresne, d'Amos.

Ce fut le point d'exclamation à une semaine presque parfaite pour Butler et ses coéquipiers Don Westphal, Maurice Cayouette et Michel Laroche. Ils ont gagné huit de leurs neuf parties.

Leur seul revers?

«Une dégelée lors de notre deuxième partie du tournoi à la ronde. On s'est fait laver 9-2 contre Georges Tardif», s'est rappelé Ted Butler, hier, au lendemain de sa conquête.

Un moment qu'il attendait depuis 1992. Cette année-là, il avait gagné le titre québécois chez les hommes, accédant au Brier.

Sa bande avait terminé quatrième au rendez-vous national.

Depuis ce temps, Butler a eu de bonnes saisons ici et là. Mais rien pour le ramener sur la scène canadienne.

«1992, ça fait loin, a-t-il avoué.

«J'ai les cheveux un peu plus courts maintenant. Mais il m'en reste encore un peu partout», a-t-il ajouté en riant.

Le comptable de carrière était un type heureux au bout du fil. «Pas mal content, a-t-il précisé.

«N'importe quand que tu peux porter les couleurs de ta province, c'est spécial, peu importe le sport, peu importe le niveau.»

Surtout, Butler se réjouissait pour le premier Michel Laroche, un autre produit de l'Outaouais comme lui. Il s'agira de sa première participation à un championnat canadien.

Les deux autres membres de l'équipe possèdent déjà de l'expérience des gros tournois nationaux. Westphal, qui est professionnel de golf au club Outaouais, a notamment goûté au Brier à quelques reprises dans le passé.

«Ça fait 15 ans que Michel et moi, nous jouons ensemble, a témoigné Butler. Je voulais me rendre aux championnats canadiens seniors pour lui. C'était une motivation. Durant la cérémonie suivant notre victoire aux championnats québécois, je regardais son visage. Tu pouvais voir à quel point il était ému.»

Une pensée pour Louis

Le skip âgé de 55 ans avait aussi une pensée pour un autre bon ami, Louis Biron.

Ce dernier agissait en tant que deuxième du quatuor cet hiver. Mais un problème de santé l'a forcé à prendre une pause de la compétition dans la semaine précédant le départ de l'équipe vers la Montérégie.

Biron a suggéré à Butler de faire appel à Cayouette. «Il a dû remplacer à la dernière minute, mais il a joué du très bon curling.

«Nous n'avons eu qu'une pratique ensemble avant le tournoi», a souligné le nouveau champion provincial senior.

Deux autres quatuors de l'Outaouais ont tenté leur chance pour le titre provincial.

Les formations de Roger Bertrand et Richard Faguy ont complété le tournoi à la ronde avec des fiches identiques de 4-3, ratant malheureusement de peu la ronde éliminatoire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer