Un drapeau qui donne le sourire

La nageuse synchronisée Danika Maisonneuve portera le drapeau... (Patrick Woodbury, LeDoit)

Agrandir

La nageuse synchronisée Danika Maisonneuve portera le drapeau de la délégation outaouaise aux prochains Jeux du Québec.

Patrick Woodbury, LeDoit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Sourire, Danika Maisonneuve connaît ça. Les cris de ralliement, elle les maîtrise aussi.

Ça tombe bien car la nageuse synchronisée âgée de 15 ans a été nommée hier porte-drapeau de l'Outaouais en vue de la cérémonie d'ouverture des Jeux du Québec. Le coup d'envoi de la 50e finale provinciale sera donné dans 10 jours, le 27 février, à Drummondville.

«Danika, c'est une bonne vivante», confirme son entraîneur à Gatineau Synchro, Marie-Pier Payette.

Durant l'entrevue, Maisonneuve n'a pu s'empêcher de rire à plusieurs reprises. «Quand je suis contente, tu peux le voir et l'entendre, souligne-t-elle, un brin gênée.

«C'est toujours un gros sourire dans ma face.»

Sa mère lui a appris sa sélection en allant la cueillir une heure plus tôt à l'école secondaire Philemon-Wright. L'adolescente s'est dite «honorée» de se voir confier le rôle de mener la délégation de l'Outaouais au centre Marcel-Dionne en vue de la cérémonie d'ouverture.

Surtout que Maisonneuve sait ce qui l'attend. Elle avait participé aux Jeux du Québec, il y a deux ans, à Saguenay, faisant partie d'une jeune équipe qui avait remporté le bronze au combiné libre.

Un horaire occupé l'attendra à Drummondville, elle qui concourra en solo, duo et au concours par équipe chez les moins de 17 ans. «On dit que c'est un athlète qui a un potentiel intéressant de médailles», fait valoir le chef de mission Guy Arcand, qui a arrêté son choix sur le nom de la nageuse synchronisée.

«Elle (Danika) a aussi une excellente attitude selon son entraîneur. C'est une jeune femme qui travaille de façon rigoureuse. Elle est assidue aux entraînements. Et à travers ses études et ses pratiques, elle trouve le temps aussi de coacher d'autres nageuses au niveau récréatif. Ça fait d'elle une athlète complète.»

L'Outaouais enverra plus de 185 athlètes, âgés de 10 à 17 ans, dans 19 disciplines sportives aux Jeux du Québec, qui se dérouleront jusqu'au 7 mars. La région tentera d'améliorer sa récolte de 43 médailles, dont 17 d'or, en 2013.

Il s'agissait de sa troisième meilleure performance à une finale d'hiver.

«La barre est haute si on veut répéter l'exploit, avoue Arcand. Nous pouvons nous enligner vers 35 à 40 médailles.»

Les athlètes de Gatineau, de la Petite-Nation, de la Haute-Gatineau et du Pontiac seront surtout à surveiller en ski de fond, karaté, gymnastique et badminton. Les escrimeurs et skieurs alpins ont aussi pris l'habitude au fil des Jeux de se pointer sur le podium.

Mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer