Un féroce compétiteur sur l'eau et sur la neige

Ses courses se déroulent habituellement sur l'eau et dans la chaleur, et non... (La Presse Canadienne)

Agrandir

La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Ses courses se déroulent habituellement sur l'eau et dans la chaleur, et non sur la neige et dans le froid.

Un des meilleurs canoéistes au monde, Gabriel Beauchesne-Sévigny, a fait partie des braves qui ont pris le départ de l'une des six épreuves au menu, hier, de la Gatineau Loppet. Il s'est tapé la course de 22,5km de style libre, terminant même neuvième.

«Habituellement, je n'ai pas l'occasion de participer à la Loppet, car je suis en camp d'entraînement en Floride», a raconté l'athlète de Gatineau.

Sauf que cette année, les membres de l'équipe nationale de canoë-kayak ont été conviés une semaine plus tard dans le sud des États-Unis. Ce qui a ouvert la porte à Beauchesne-Sévigny, multiple médaillé en Coupe du monde.

«Je pars lundi vers la Floride. Donc c'était parfait pour moi. Je voulais retrouver ce sentiment d'être sur le fil de départ, de croiser le fil d'arrivée, a-t-il expliqué.

«Durant l'été, je vais avoir cinq à six compétitions. Mais l'automne et l'hiver, il n'y a rien. Je trouve ça important de conserver la mentalité du coureur, de gagner, peu importe que tes adversaires à côté de toi soit un ado ou un monsieur âgé de 40 à 50 ans.»

Maintenir la forme

Beauchesne-Sévigny pratique le ski de fond durant la saison morte de canoë-kayak afin de maintenir la forme. Il dit avoir accumulé plus de 400km sur neige avant de prendre le départ de la Loppet.

«Je suis dans la meilleure forme de ma vie», a-t-il souligné.

Ça tombe bien, car la prochaine saison s'avère cruciale pour lui et son coéquipier Benjamin Russell en C-2. La paire tentera d'assurer une place au Canada dans cette épreuve en vue des Jeux olympiques de 2016 à Rio.

Pour y arriver, le duo devra terminer parmi les six premiers aux championnats du monde en août à Milan.

Auparavant, il y aura les activités de la Coupe du monde qui commenceront en mai de même que les essais nationaux prévus en avril à Atlanta.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer