Buckingham aura son terrain synthétique d'ici l'automne

Sur la planche à dessin depuis 2011, le projet de surface synthétique... (David Boily, Archives La Presse)

Agrandir

David Boily, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur la planche à dessin depuis 2011, le projet de surface synthétique multifonctionnelle à Buckingham verra finalement le jour à temps pour le début de la prochaine saison de football scolaire à l'automne.

La Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV) et ses partenaires ont annoncé que les appels d'offres seront lancés dans les prochains jours afin que la construction du terrain puisse se faire cet été.

Selon le montage financier prévu, le projet coûtera 1,7 million de $, 300 000 $ de moins que ce qui était prévu initialement.

La Ville de Gatineau, qui avait déjà réservé une enveloppe de 735 500 $ avec son Fonds des communautés, ajoutera une somme additionnelle de 197 000 $ qui servira à financer l'installation du système d'éclairage aux abords de la surface à être aménagée à l'arrière de l'école secondaire Hormisdas-Gamelin.

L'Ange-Gardien (250 000 $), la CSCV (200 000 $), l'équipe de football des Tigres d'Hormisdas-Gamelin (150 000 $) et le député de Papineau, Alexandre Iracà (50 000 $), sont les autres partenaires financiers impliqués. Une somme de 50 000 $ est toujours manquante. Les promoteurs soutiennent qu'ils feront appel au secteur privé pour aller chercher cette dernière tranche d'investissement.

Le président de la CSCV, Jocelyn Fréchette, affirme qu'il était minuit moins une dans le dossier et que le projet devait aboutir. Autrement, le risque que les partenaires se retirent devenait de plus en plus probable, comme l'avait rapporté LeDroit au début du mois de janvier. « On devait prendre une orientation claire. On ne pouvait plus se permettre d'attendre, il fallait prendre une décision », dit-il.

Le conseiller du district de Buckingham, Martin Lajeunesse, s'est dit soulagé. Il rappelle que le terrain actuel était rendu à sa fin de vie utile et que le dossier traînait depuis déjà quatre ans.

« Nous avons accompli quelque chose en nous mobilisant. Nous allons avoir un terrain professionnel. Il y avait des parties de football qui ne se jouaient pas à Buckingham en raison de la qualité du terrain. La surface sera utilisée à son maximum et va permettre à nos jeunes de bouger », affirme l'échevin.

La première pelletée de terre devrait être effectuée au cours de la période estivale. L'inauguration pourrait avoir lieu en septembre.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer