Le monde du badminton à Gatineau?

Badminton Canada voit haut et grand pour Gatineau et son centre sportif vieux... (Archives, LeDroit)

Agrandir

Archives, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Badminton Canada voit haut et grand pour Gatineau et son centre sportif vieux de quatre ans et demi.

La fédération internationale y présentera non seulement ses championnats canadiens seniors pour une deuxième fois en trois ans, du 4 au 7 février. Elle planche aussi sur un projet afin d'attirer certaines des meilleures raquettes au monde en Outaouais, a appris LeDroit.

«Nous espérons revenir souvent à Gatineau dans le futur, non seulement pour des événements nationaux, mais également internationaux. Nous en examinons la possibilité», a confirmé hier le directeur général de Badminton Canada, Joe Morissette.

Son équipe a tenu les championnats canadiens seniors en 2013 à Gatineau. «Ce fut une belle expérience pour tout le monde, a rappelé Morissette.

«Nous espérons revenir souvent à Gatineau dans le futur, non seulement pour des événements nationaux, mais également internationaux.»

- Le dg de Badminton Canada.

«Le comité organisateur avait travaillé très fort et le site répond à nos besoins techniques. Le plancher est excellent et l'éclairage est exactement ce que les joueurs recherchent.»

C'est sans compter la présence de gradins au centre sportif. Des estrades temporaires peuvent aussi être aménagées.

«Tu peux asseoir entre 500 et 700 personnes», a souligné Morissette.

Championnats canadiens

Plus de 90 joueurs, dont le tiers provenant du Québec, sont attendus à Gatineau en vue des championnats canadiens, la semaine prochaine. Dans le lot, on retrouvera la 14e raquette mondiale, l'Ontarienne Michelle Li, qui avait terminé quatrième aux Jeux olympiques en 2012 en compagnie d'Alex Bruce en double féminin.

L'aspirante cardiologue a remporté le titre canadien en simple féminin, il y a deux ans, en Outaouais. Elle s'avère la favorite pour l'or.

Plusieurs enjeux importants attendent les participants à ce rendez-vous organisé par l'Association régionale de badminton de l'Outaouais (ARBO).

«Les résultats vont s'avérer des morceaux importants dans la sélection de notre équipe canadienne en vue des Jeux panaméricains qui auront lieu en juillet à Toronto, a expliqué Joe Morisette. Ils auront aussi un impact sur l'attribution des brevets qui vont assurer un financement aux athlètes dans leur route vers les Jeux à Rio en 2016.»

Une vingtaine de joueurs locaux, issus des deux côtés de la rivière des Outaouais, tenteront leur chance.

Le plus bel espoir? Andres D'Souza, d'Ottawa, qui est semé deuxième favori chez les hommes. En double mixte, les yeux seront rivés sur le Gatinois Félix DeBlois-Beaucage, ancien champion québécois junior.

L'ARBO se réjouit d'accueillir cette compétition pour une deuxième fois en trois ans. «C'est une belle vitrine pour le badminton, a fait valoir le président André St-Jacques.

«Les spectateurs auront droit à un gros calibre de jeu. La rapidité des joueurs et la longueur des échanges vont épater les gens. Un échange peut durer 30, 40 et même 60 secondes.»

Mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer