Gatineau se prépare pour la Coupe du monde

Claude Lamarche...

Agrandir

Claude Lamarche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ça ne chôme pas ces jours-ci parmi les bénévoles de ski de fond en Outaouais.

On ne met pas uniquement la table en vue des championnats de l'Est du Canada et de la Gatineau Loppet, qui auront lieu dans les prochaines semaines respectivement sur les sentiers du club Nakkertok et du parc de la Gatineau. On planche aussi sur la venue d'une étape de la Coupe du monde, le 1ermars 2016, au parc Jacques-Cartier.

«Dans 13 mois et demi», précise fièrement le président du comité organisateur, Claude Laramée.

Cette épreuve de sprints donnera le coup d'envoi au Ski Tour Canada, cet événement approuvé en juin dernier par la Fédération internationale de ski (FIS). Cinq villes au pays accueilleront les 160 meilleurs fondeurs au monde pour huit courses sur une période de 12 jours.

«Le Tour va terminer la saison de la Coupe du monde, souligne M. Laramée. Le globe de cristal va se gagner lors des huit dernières étapes au Canada.»

Le comité organisateur de l'étape gatinoise regroupe les principaux acteurs des clubs de ski Nakkertok, Skinouk, Chelsea Nordiq de même que des dirigeants de la Loppet. Ils multiplient les rencontres techniques et les appels pour des commandites.

Une réunion avec la Commission de la capitale nationale (CCN) était à l'horaire, mardi après-midi. Il s'agit d'un des partenaires dans cette aventure.

«Le parcours sprint va passer parmi les structures de Bal de neige», rappelle Claude Laramée.

Un tracé long de 750 mètres que les skieurs devront se taper à deux reprises. Il a déjà été dessiné et géoréférencé.

Une épreuve de validation aura lieu justement en mars prochain sur ce site. La relève du ski de fond sera mise à contribution.

«Nous ne voulons pas attendre deux semaines avant l'événement pour tester le parcours. Nous voulons évaluer notre habileté à monter le parcours, voir sa fluidité. Par exemple, est-ce que les courbes sont assez arrondies?»

Un représentant du comité organisateur gatinois se rendra par la suite en Norvège afin d'assister aux sprints de la Coupe du monde, à Drammen. «Une épreuve similaire à celle que nous allons tenir, soutient Claude Laramée.

«Les sprints auront lieu aussi en milieu urbain et non pas dans le bois.»

Initialement, Gatineau espérait présenter deux étapes du Ski Tour Canada, dont une course de distance. Mais le parcours proposé qui reprenait certaines sections utilisées lors de la Gatineau Loppet ne répondait pas aux normes de la FIS.

Après un arrêt en Outaouais pour les sprints, l'élite mondiale se rendra à Montréal. Québec va accueillir deux étapes.

Les skieurs mettront le cap la semaine suivante vers l'Ouest canadien. Canmore doit notamment présenter trois jours de courses.

Le Ski Tour Canada s'inspire du Tour de ski qui vient de prendre fin en Allemagne et en Italie. Un représentant du comité organisateur albertain était notamment sur place en Europe pour prendre des notes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer