Un petit coup de pouce de Raonic

Les performances de Mélodie Collard ont retenu l'attention... (Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit)

Agrandir

Les performances de Mélodie Collard ont retenu l'attention de la huitième meilleure raquette mondiale masculine, Milos Raonic.

Simon Séguin-Bertrand, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Mélodie Collard aura un beau sujet à aborder durant son prochain exposé oral en classe.

Une allocution que la joueuse de tennis de Hull pourrait appeler «Monica, Milos et moi». Ça résumerait assez bien sa dernière semaine.

La jeune athlète de 11 ans se trouve en ce moment en Floride en compagnie des meilleures raquettes au monde de son âge. Son nom se retrouve inscrit dans le tableau principal de l'Orange Bowl dont les premiers matches seront disputés demain.

Collard fait partie de la catégorie des 12 ans et moins.

Une division dans laquelle les Steffi Graf, Monica Seles et Jennifer Capriati ont déjà brillé avant de devenir des joueurs pros. Gagnante de 59 titres du Grand Chelem, Martina Navratilova agit en tant que présidente d'honneur de la 53e édition.

«C'est une belle façon pour Mélodie d'obtenir une idée de son niveau de jeu sur la scène internationale. Elle va affronter des Brésiliennes, des Américaines et des Japonaises», a souligné son entraîneur à Tennis Outaouais Performance (TOP), Mathieu Toupin.

Collard se trouve en Floride avec les autres membres de l'équipe canadienne. Elle a mérité sa place en devenant vice-championne nationale en simple en août dernier.

Une victoire qui avait couronné un été de rêve. L'élève de sixième année avait remporté le titre québécois chez les 12 ans et moins, tant en simple qu'en double féminin. Elle avait aussi aidé l'Outaouais à remporter l'or aux Jeux du Québec.

Cadeau de 6000$

Ses performances n'ont pas seulement retenu l'attention de Tennis Canada, mais aussi de la huitième meilleure raquette masculine au monde.

Milos Raonic a décidé de participer financièrement à la création de la Bourse d'entraînement de Tennis Canada pour les 12 ans et moins. Quatre récipiendaires ont été choisies la semaine dernière pour l'année 2014, dont Collard.

Le montant de la bourse en question devrait atteindre les 6000$ par joueur.

Raonic a même pris le temps d'écrire quelques mots aux parents de la jeune Collard. «Vous avez une fille très talentueuse. Je ne lui souhaite que le meilleur. J'espère que mon coup de main peut lui permettre d'atteindre ses buts et de représenter dignement le Canada un jour sur le circuit féminin», a-t-il soutenu.

La principale intéressée était heureuse de recevoir une telle aide de Tennis Canada et de cette vedette sur le circuit de l'ATP.

«C'est vraiment le fun quand tu es récompensée pour ton travail», a noté Collard, qui se trouve en sol floridien depuis 11 jours. Elle a participé à des entraînements avec des membres de la formation anglaise en plus de quelques matches amicaux contre des raquettes américaines à Key Biscayne.

Une surprise l'attendait sur place.

«Quand nous sommes entrés dans le stade, Andy Murray s'entraînait», s'est exclamée Mélodie Collard. On devine la suite.

«Nous avons pris une photo avec lui.»

À cette rencontre se sont ajoutés deux tournois préparatoires en vue de l'Orange Bowl.

À l'American Cup, Collard a perdu au premier tour contre une adversaire russe. En double, elle a remporté son premier match avec sa partenaire Daria Tomasshevskaya avant de s'incliner contre les premières favorites au tour suivant.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer