Cook poursuit son ascension

Dustin Cook... (Archives, La Presse Canadienne)

Agrandir

Dustin Cook

Archives, La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une fois rendu au bas de la piste, Dustin Cook a jeté un coup d'oeil au tableau indicateur. Quand il a vu le résultat, le skieur alpin du Lac-Sainte-Marie a levé le poing vers le ciel.

Ça se passait samedi après-midi à Beaver Creek, au Colorado. Cook venait de percer le top 15 pour un deuxième week-end de suite en Coupe du monde.

Cette fois-ci, il a terminé 12e au super-G remporté par Hannes Reichelt, de l'Autriche.

«Pour être honnête, je n'avais pas l'impression d'avoir été rapide, a avoué Cook, qui a signé son meilleur résultat en carrière.

«Mais j'étais très heureux, surtout que j'avais effectué une petite erreur plus tôt dans le parcours», a-t-il ajouté.

La fin de semaine précédente, Cook avait pris le 13e rang à Lake Louise. Pas si mal pour un skieur dont le meilleur résultat avait été une 22e place lors des quatre saisons précédentes en Coupe du monde.

Est-ce que les morceaux du casse-tête commencent finalement à tomber en place pour l'athlète de 25 ans?

«Même si les résultats tardaient à venir, je n'ai jamais été inquiet. Je savais que je pouvais être rapide. Je l'étais toujours à l'entraînement», a dit Cook.

Il lui manque peu pour atteindre le podium. Ça, il le sait trop bien.

«Aujourd'hui, je me trouvais à une demi-seconde du podium. La différence est mince. Le classement est tellement serré.»

Mais c'est ça aussi de skier avec les meilleurs. Il faut offrir une performance sans faute pour espérer de se retrouver dans le cercle des gagnants.

Et Cook a démontré qu'il devra être pris au sérieux.

Encore hier, il a offert le meilleur résultat canadien en slalom géant, terminant 21e dans cette épreuve dominée par l'Américain Ted Ligety.

Ses coéquipiers de l'équipe nationale et lui délaisseront le Colorado dans les prochaines heures en faveur de l'Europe. Un séjour en sol suédois les attend.

Plus précisément à Are en vue d'une étape de la Coupe du monde.

Ce sera une première course en Suède pour Dustin Cook. «J'ai toujours voulu skier ici», a-t-il noté.

Mcomtois@ledroit.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer