L'enfant prodige revient à la maison

S'il poursuit son ascension, le patineur Joseph Phan,... (Martin Roy, LeDroit)

Agrandir

S'il poursuit son ascension, le patineur Joseph Phan, 13 ans, pourrait participer à une première compétition internationale dès l'an prochain.

Martin Roy, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il s'avère encore très jeune, mais Joseph Phan ne ressemble déjà plus à ce petit gamin timide qui a gagné le titre canadien chez les novices, il y a dix mois.

À preuve, le patineur artistique d'Aylmer a connu une poussée de croissance exceptionnelle depuis sa conquête en janvier dernier au Centre Canadian Tire. Il a grandi de cinq pouces.

«Je suis passé de cinq pieds à cinq pieds et demi... C'est quand même beaucoup», a souligné fièrement Phan, hier après-midi, après sa performance à la compétition Invitation Asticou.

Le rendez-vous se déroulait à l'aréna Duchesnay, la glace sur laquelle il a tout appris. L'événement était organisé par le club Asticou qui l'a formé, qui l'appuie toujours même si l'athlète âgé de 13 ans a déménagé à Montréal afin de poursuivre son développement et ses études.

«Je suis venu ici pour avoir du plaisir. Je voulais aussi revoir mes amis et dire merci au club que je représente», a soutenu Phan.

La compétition servait de répétition finale pour lui en vue du Défi de Patinage Canada prévu dans deux semaines à Pierrefonds. L'espoir de l'Outaouais tentera de se qualifier en vue des championnats canadiens qui auront lieu du 19 au 25 janvier à Kingston.

Chez les juniors

La différence par rapport à l'an dernier?

Phan concourra chez les juniors. Donc contre des patineurs âgés de trois à cinq ans plus vieux que lui.

Mais depuis le début de la saison, il tient son bout contre les plus vieux. Un exemple? Sa deuxième place aux championnats québécois, il y a trois semaines, à Sherbrooke.

«Tout le monde est plus mature. Tout le monde se montre plus artistique. Tout le monde possède plus de sauts... de triples sauts», a expliqué Phan.

Ce dernier s'est rapidement adapté aux rangs juniors. Il possède son arsenal de triples sauts. C'est sans compter des combinaisons solides.

Les dirigeants de Patinage Canada ont bien hâte de le voir à l'oeuvre. Ils jongleraient avec l'idée de l'envoyer à une première compétition internationale l'an prochain s'il poursuit son ascension.

Joseph Phan aime bien renouer avec ses amis chez Asticou. Et c'est réciproque. Ils étaient plusieurs membres du club qui le regardaient à l'oeuvre hier lors de son programme long, à l'applaudir, à l'encourager.

«Joseph, c'est un gars de la place. Un jeune d'Aylmer, a rappelé le président d'Asticou, Walter Dann. C'est toujours un honneur de le ravoir parmi nous. Durant le printemps et l'été, il continue à s'entraîner ici et là quand il est dans le coin.»

Phan aura terminé premier hier à son retour à la maison. Il était par contre le seul en lice chez les juniors. Le manque d'adversaire ne le dérangeait pas.

«J'ai pris ça comme une pratique. J'ai essayé de mon mieux et je vais voir ce que je dois améliorer.»

Plus de 360 patineurs provenant de l'Outaouais, de l'Est ontarien, des Laurentides et de l'Abitibi ont participé lors des quatre derniers jours à l'Invitation Asticou, un rendez-vous annuel qui existe depuis un quart de siècle.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer