Une équipe de vélo sur route prend forme en Outaouais

Frédérick Gates (à l'avant-plan) a déjà recruté Anthony... (Etienne Ranger, LeDroit)

Agrandir

Frédérick Gates (à l'avant-plan) a déjà recruté Anthony Barrette, Shawn Clarke et Jean-Sébastien Perron pour son équipe.

Etienne Ranger, LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Une nouvelle équipe de cyclisme basée en Outaouais donnera ses premiers coups de pédale la saison prochaine. Il ne manque que le feu vert de la fédération canadienne avant qu'elle ne prenne la route dans certaines épreuves internationales.

Une demande de licence nationale a été placée auprès de Cyclisme Canada par Frédérick Gates, fondateur de Projet Cyclisme 2015. C'est le nom temporaire accolé à cette formation qui alignera 10 athlètes.

«Le nom officiel sera celui du partenaire financier principal que nous trouverons», a souligné M. Gates, qui a baigné dans divers sports dans la région.

Le jeune trentenaire a déjà pratiqué le karaté avant de se tourner vers le vélo de montagne. D'ailleurs, deux des quatre cyclistes déjà sous contrat, Anthony Barrette et Jean-Sébastien Perron, sont des transfuges de cette discipline.

Perron, 28 ans, a déjà roulé dans des pelotons internationaux sur route, dont le Tour des régions italiennes. Il a pris le départ du Tour de l'Alberta, le mois dernier.

Robert Ralph et Shawn Clarke sont aussi confirmés dans cette équipe qui prendra le départ non seulement de courses provinciales et nationales, mais également certaines épreuves sanctionnées par l'UCI. Au menu: le Tour de Beauce et le Grand Prix de Saguenay, a-t-on appris.

«Nous sommes une équipe amateur qui permettra à nos athlètes de compétitionner contre des équipes professionnelles dans certaines courses», a souligné Gates.

La Buck County Classic et le Tour de Delta font partie de l'horaire préliminaire de la formation gatinoise. Le budget annuel de fonctionnement devrait flirter avec le cap des 60000$.

Déjà trois ententes avec des commanditaires ont été conclues, dont Marin Bikes California, un fabricant de vélos.

«Quand tu regardes des équipes (amateur) établies, leur budget peut aller au-dessus de 100000$», a indiqué Gates.

Ce dernier a décidé de mettre au monde une entité afin d'offrir une vitrine à la relève outaouaise.

«Il y a tellement de talent dans la région. Je trouve ça plate que les cyclistes doivent courir après des équipes d'ailleurs», a-t-il souligné.

Un beau terrain de jeu

«Nous avons un beau terrain de jeu avec le parc de la Gatineau. C'est un endroit fantastique pour s'entraîner. Je me disais que ça serait intéressant de réunir les meilleurs cyclistes.»

Ce projet, Frédérick Gates le caresse depuis quelques années. Mais les démarches sont devenues sérieuses l'hiver dernier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer