Villeneuve réussit son retour

Le boxeur gatinois Pascal Villeneuve.... (Patrick Woodbury, Archives LeDroit)

Agrandir

Le boxeur gatinois Pascal Villeneuve.

Patrick Woodbury, Archives LeDroit

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Deux jours plus tard, Pascal Villeneuve savoure toujours son retour victorieux dans le ring.

Le mi-lourd de Gatineau a gagné par décision unanime des juges, samedi soir, lors d'un gala pro-am présenté au Hilton Lac-Leamy. Son adversaire Eddie Gates, un gaucher de Moncton, n'a jamais été dans le coup.

« Je l'ai frappé solide. J'ai rarement vu un gars tough comme ça. Je l'ai ébranlé, mais il revenait toujours », a soutenu Villeneuve, hier, en analysant ce premier combat depuis sa défaite subie aux mains de François Miville en mars.

Un adversaire magané

« Il (Gates) est même tombé en bas du ring sur la table des juges au troisième round, mais il a été en mesure de continuer, a-t-il ajouté. Je m'inquiétais pour lui après le combat. Je lui ai parlé sur Facebook le lendemain. Il me disait qu'il n'avait jamais été magané comme ça après un combat. »

Villeneuve montre maintenant une fiche de 4-1 et deux knock-out. Gates, lui, s'est pointé en Outaouais en ayant gagné seulement deux de ses neuf combats précédents.

« On ne savait pas trop à quoi s'attendre de lui. Nous n'avions rien vu de lui sur bande-vidéo. Il n'avait pas une fiche positive, mais il s'était battu contre des gars qui avaient une fiche victorieuse. Il ne s'était jamais battu contre des poires, a relaté le droitier de 27 ans.

« Le but de ce combat était de bien revenir dans le ring. Je ne cherchais pas le knock-out. Je voulais bien paraître et montrer que le dernier combat était une erreur de parcours. C'est ce que j'ai fait. Je ne me suis pas laissé emporter. »

Miville l'avait défait en l'envoyant au tapis dès le premier round.

« Là, je ne veux pas attendre six mois pour me battre à nouveau », a fait valoir Pascal Villeneuve.

Ce dernier aura été la vedette de la demi-finale de ce gala pro-am de samedi.

Frank Cotroni (8-3-1) a gagné en finale par knock-out. Il n'a mis que 45 secondes pour se défaire de Richard Reittie (11-3-1).

Dans le volet amateur, notons la victoire de Derec Bouchard, du club des Gants dorés, aux dépens de Danyk Croteau, du club de boxe Buckingham. Il s'agissait du troisième combat depuis juin entre ces deux anciens partenaires d'entraînement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer